Jump to content
Révolution Energétique

Hybridex

Members
  • Content Count

    20
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

3 Neutral

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Il n’empêche que des décisions sont prises au vu de ces statistiques. Que ces statistiques soient imparfaites ne supprime pas le problème.
  2. J'ai été chargé il y a maintenant bon nombre d'années de développer et maintenir les applications informatiques qui scoraient les dossiers de crédit d'un établissement financier avant acceptation et vérifiaient la corrélation avec les impayés. Crois moi l'efficacité était réelle. 50% d'impayés sur les mauvais scores. Si tu fais un contrôle avec 50% de chance de tomber juste au lieu de 5% tu es quand même sacrément gagnant. Tu ne peux pas dans tes raisonnements considérer l'exploitation des données linky seules. Ce sont des données supplémentaires qui viennent s’agréger à d'autres. Nous vivons dans un monde ou toutes sortes d'institutions disposent de tout un nuage de données sur nous. Sauf à n'avoir ni téléphone, ni accès à internet, ni abonnement et à faire tous ses achats dans le petit commerce en payant en liquide on ne peut y échapper. Même dans ce dernier cas on va quand même être dans des fichiers de contribuables et des fichiers bancaires entre autres. La question doit se réfléchir en termes de sensibilité de certaines informations par rapport à d'autres. A quoi sert de se préoccuper des informations linky si au travers de notre navigation internet on peut connaitre l'essentiel de nos aspirations, de nos désirs, de nos opinions de nos préoccupations, voire de notre santé et grâce à nos cartes bancaires ou de fidélité la quasi totalité de nos consommations? C'est ce qui fait que même si linky peut éventuellement capter de l'information un peu sensible je m'en moque éperdument car c'est dérisoire par rapport à ce qu'on peut savoir de moi par ailleurs.
  3. Disons plutôt qu'il consomme tout ce qu'il produit. Mais limité à ces propres forces l'énergie qu'il est capable de mobiliser par lui même pour ce déplacer , travailler etc.. est sans commune mesure avec ce qu'il consomme. Il ne faut pas se limiter à son utilisation directe, il faut y ajouter toute l'énergie nécessaire à la production de tout ce qu'il consomme.
  4. Bien sur mais prélevant certaines informations, non significatives à elles seules, mais qu'on peut croiser avec d'autres on obtient des niveaux de probabilités tout à fait exploitables. C'est le principe même du scoring, technique statistique extrêmement efficace
  5. C'est une position irréaliste parce que l'homme moderne ne consomme pas l'énergie à échelle humaine. Un homme est capable de produire de l'ordre de 200 kWh/an et il en consomme 10 000. On peut certes faire du photovoltaïque en multipliant les petites unités , ce n'est pas vrai pour l'éolien sauf à multiplier les nuisances avec une mauvaise efficacité et complètement impossible pour l'hydroélectricité. Le potentiel de petites unités au fil de l'eau est ridicule par rapport au besoin et il est complètement inenvisageable de multiplier les retenues d'eau.
  6. Un relevé de nos activités, violant notre vie privée ou permettant de taxer certains de nos usages de l'électricité me semble une crainte excessive. Cependant des utilisations contraires aux intérêts individuels de l'utilisateur sont possibles. Par exemple une courbe de consommation relativement stable, sans pics peut signifier que je ne suis pas chez moi, elle ne le prouvera pas. Mais si la sécurité sociale veut vérifier que les arrêts maladie avec interdiction de sortie sont respectés, les courbes linky pourront lui permettre de cibler les personnes qu'il peut être intéressant de contrôler. Or le linky nous est imposé sans que nous ayons notre mot à dire sur l'usage qui pourra être fait des informations recueillies. Pour moi le linky n'est acceptable qu'à trois conditions: Les usages possibles des informations par des tiers doivent être strictement limités à ce qui est nécessaire à la gestion du réseau ou explicitement accepté en toute connaissance de cause et sans pression par l'usager. C'est l'usager qui doit être reconnu propriétaire des informations. Le distributeur doit lui mettre toute l'information à disposition sans délai ni résistance. Le distributeur doit être garant de la confidentialité des données recueillies. Sa responsabilité est engagée, il lui appartient de réparer tout dommage.
  7. C'est une attitude cohérente. Le linky, ou un équivalent, est nécessaire au pilotage d'un réseau intelligent, seul capable selon moi de nous permettre de disposer tous un jour selon nos besoins d'une électricité issue uniquement de ressources renouvelables. Soit on accepte le linky, soit on s'isole du réseau.
  8. Tu as eu raison de ne pas être convaincu. L'isolation par l'intérieur est moins efficace et reste chère si on ne la réalise pas soi-même. Pour lutter contre la canicule j'avais pensé à une solution simpliste. Comme j'ai une cuve de récupération des eaux de pluie, j'arroserais mon toit avec cette eau . L'eau s'évaporant ferait baisser la température, l'eau ruisselant retournant dans la cuve par les gouttières. Mais je n'ai finalement pas eu besoin de tester la solution. Sinon un réservoir en plastique pour la récup de l'eau et une petite pompe ne représentent pas un gros investissement.
  9. Il ne s'agit pas de déporter les nuisances chez les autres. Hors phobies une grande éolienne ne cause généralement aucune nuisance si elle est placée à distance des habitations. On ne l'entend pas. Je peux citer des tas de choses qu'on accepte, parfois bon gré malgré, et qui provoquent des nuisances visuelles ou sonores infiniment plus importantes que ces grandes éoliennes - les avions - les voitures (en plus ça pollue) - Les autoroutes et périphériques urbains - les tondeuses à gazon thermiques ..... Dans certains cas ce qui est grand et se partage est ce qui es de beaucoup le plus efficace et provoque le moins de nuisances
  10. Quelle marque et modèle qu'on ne l'achète pas. Ça me parait une anomalie. Mais méfiance sur le forum Que Choisir un intervenant avait trouvé une consommation record de 132 W. Avec une telle consommation la plaque devrait être perpétuellement chaude. D'après lui ce serait finalement une erreur, une histoire de puissance réactive que je ne comprends pas très bien. Si @gepeliste62pouvait m'expliquer ça m'intéresserait beaucoup. D'autre part la règlementation, toujours selon le forum Que Choisir, limiterait la consommation autorisée en veille à 1 W https://forum.quechoisir.org/consommation-en-veille-d-une-table-a-induction-t180669.html
  11. De plus c'est au ralenti que le moteur est le plus polluant. C'est vrai qu'il est essentiel de se rendre compte des ordres de grandeurs. mais sur ce forum personne ne laisse tourner abusivement son moteur au ralenti. Je vous propose un autre problème amusant: Il fait plutôt frais dehors. On veut maintenir 19° dans une pièce éclairée par un double vitrage de résistance 0,5 W/m²x°C et de surface 2m². à partir de quelle température extérieure est-il préférable de fermer les volets (résistance supplémentaire 0,25 W/m²x°C) et d'utiliser l'éclairage électrique (Diode de 20 W)? On suppose qu'il n'y a ni vent ni apport solaire.
  12. La canicule a été exceptionnellement intense et longue, avec des nuits restant tièdes. Je crois que c'est pour ça que tu as eu plus chaud cet été, pas en raison de ton isolation. Pour éviter d’emmagasiner de la chaleur il serait sans doute bon d'envisager une isolation par l'extérieur, surtout si la laine de verre qui isolait tes murs c'est tassée. Opération à effectuer à l'occasion d'un ravalement sans lésiner sur l'épaisseur car ce n'est pas l'isolant qui coute mais la main d’œuvre.
  13. Non et mille fois non en ce qui concerne l'éolien, sauf cas particulier de difficulté d'accès au réseau. Une éolienne a besoin de vents stables, non turbulents, pour avoir du rendement ce qui implique beaucoup de hauteur. Les petites éoliennes individuelles s'opposent au principe d'efficacité énergétique qui veut qu'on produise ou économise un maximum d'énergie avec un minimum de ressource. C'est en outre un équipement qui doit être éloigné des habitations pour supprimer les nuisances sonores. à 500 m des lieux habités une grande éolienne ne pose pas de problème, une petite à 30 m si. De plus c'est en les mutualisant qu'on peut distribuer au mieux les énergies intermittentes. Si on est contre les grands opérateurs énergétique on adhère à une mutuelle de production comme le suggère @Bernard


×
×
  • Create New...