Jump to content
Révolution Energétique

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 10/14/2019 in all areas

  1. 1 point
    C'est surtout criminel d'y rester ! Vos arguments se basent sur une vision franco-française, or l'économie est mondialisée. Le nucléaire, c'est 3% du mix énergétique mondial pour environ 60 ans de réserve d'uranium. Or on ne maitrise aucune autre technologie que la fission uranium pour le moment. Et encore... vu les déboires de l'EPR ! Si on multiplie par 10 le nombre de réacteurs (400 à 4000), on passe à 30% du mix énergétique et 6 ans de réserve !!! C'est donc sans objet et ça ne résoud rien. Ou alors seule la France a le droit de construire de nouveaux réacteurs... et on empêche les autres d'en faire autant. Comment ??? C'est criminel d'y rester parce que dans tous les cas, notre civilisation industrielle touche à sa fin. ça va se planter d'ici 20 à 30 ans tout au plus. Et ceux qui resteront auront déjà du mal à trouver à manger et à boire, alors si en plus, ils doivent se taper la radioactivité de 4000 réacteurs qui ne manqueront pas de fuire de tous les côtés faute de maintenace... Donc il faut fermer le plus "proprement" possible les réacteurs actuels et "planquer" nos déchets pour ne pas compliquer encore plus la vie de nos descendants.
  2. 1 point
    Bonjour à tous, je suis à la campagne au nord de Tours dans une grande maison bien isolée, 400mxm tout électrique conso 15 000kVA par ans. ça c'était avant la voiture. Je fais 20000km par ans avec une conso moyenne de 20kWh au 100 soit environ 4000kVA de plus donc 19 000kVA. La semaine prochaine on m'installe 18kWc sur un hangar proche de la maison pour faire de l'autoconsommation avec revente du surplus. je l'aurai bien fait moi-même mais je ne suis pas RGE; je ne comprends pas d'ailleurs, car le consuel peut passer, pourquoi il faut une boite RGE. J'ai de la chance car mon faitage est orienté Nord/Sud avec une pente faible, ce qui me permet d'avoir une courbe de production plate mais large. J'ai prereservé un Tesla Powerwall 2 de 13,5 kVA il y a plus d'un an, mais vu l'incertitude sur les délais, je vais peut-être changer de fournisseur. Je me débrouille en électricité pour essayer de rapprocher ma courbe de conso avec la production mais je cherche des solutions intelligentes pour m'aider. Dans 18 mois je rajoutterai 18 kWc mais cette fois en revente totale, le temps pour moi de renforcer la structure du hangar; donc ce forum est une bonne idée car je vais apprendre et profiter de votre expérience, et en retour si je peux aider, ça sera avec plaisir.
  3. 1 point
    Commençons par faire les actions au niveau personnel et n'attendons pas les politiques qui sont des girouettes; on parle des ENR, mais on en supprime les subventions, et on commande 6 Epr... pas mal comme hypocrisie !
  4. 1 point
    Je ne m'inscrierais pas dans votre débat qui me semble complètement dépassé vu l'état de la planète. Pour ma part, je constate qu'enedis et consort font un lobbying forcené pour éviter que les projets d'autoconsommation collective ne soient rentables et se multiplient, que ces même sociétés ont profité des primes très importantes pour se développer en ENR mais préfèrent vendre leur production à l'étranger car plus rentable. Je maintiens que la solution est au niveau local par des acteurs et consommateurs locaux malgré le racket d'edf avec la TURPE et bientôt beaucoup plus grâce à linky. Depuis plus d'une semaine, le photovoltaïque est très bas et c'est l'eolienne qui produit pour les besoins du site. Tout va bien, merci...
  5. 1 point
    Merci pour l'article du blog du monde. Cours d'économie niveau bac+2: est ce qu'une entreprise privée pourrait vraiment tourner avec 40 milliards de dettes ? http://www.leparisien.fr/economie/edf-quand-la-dette-et-les-investissements-sur-le-nucleaire-plombent-le-groupe-15-04-2019-8053338.php Ce n'est possible que parce que l'état est derrière. Too big to fail. Comme l'etat est derrière, il peut se permettre également de brider le coût d'achat de l'électricité. Le consommateur ne paie pas le vrai prix de l'électricité nucléaire actuellement. Pendant ce temps la dette d'edf se creuse, alors qu'edf a justement besoin d'argent pour rénover et prolonger la vie des centrales actuelles. Le consommateur paie en revanche le vrai prix des enr via la CSPE. Difficile de faire des comparaisons.
  6. 1 point
    Dans le 37 accro d'automobile propre, VE depuis bientôt 2 ans, fin octobre j'aurai 18kWc de panneaux pour autoconsommation avec revente surplus, comme je dois faire court, je décris mon projet dans le sujet dédié, content d’être avec vous.
  7. 1 point
    Passionné d’écologie j’ai commencé avec des panneaux photovoltaïques en 2010 sur une maison secondaire fais contruire en rt2012 sinon cela aurait été en BBC avant pompe à chaleur et plancher chauffant vmc double flux jetais tente pas le puit provençal ( canadien) mais le constructeur bcp moins cetait déjà limite pour la double flux je pense sérieusement ajouter un carport phtovoltaique ou ajouter des panneaux directement sur la toiture jaurai pleins de questions 😅 Sinon je roule en ve depuis 2018 je possède aussi une gpl 2 diesels et une essence je parcours environ 40000 km dont 21000 en ve 10000 en diesel et 9000 en gpl mon but est de tout passer au ve
  8. 1 point
    Les sujets liés à l'énergie, d'autant plus quand on aborde les questions liées au nucléaire, sont très polarisants. Chacun a son avis, et c'est tant mieux. Chacun doit pouvoir l'exprimer, tant que c'est un minimum argumenté et surtout, exprimé de façon respectueuse. C'est cette diversité des points de vue qui fait que les échanges sont intéressants et constructif. Le débat fait grandir. Mais les échanges peuvent aussi être tendus, et c'est normal. J'invite à ce moment là les participants à calmer le jeu. Aucun message irrespectueux ou insultant ne sera toléré sur le forum. Je viens d'avertir un premier membre pour celà, moins d'une semaine après le lancement du forum. Gardez à l'esprit que la modération ne concerne que la forme des messages (façon d'exprimer une idée, propos irrespectueux) et non le fond des débats (la modération ne prend pas partie sur qui a raison dans un débat). Merci pour votre compréhension, continuons de faire de ce forum un espace d'échanges enrichissants !
  9. 1 point
    Bonjour, Pour répondre : 1°/ à Yoann : _ je ne me considère pas comme une victime mais un inventeur/citoyen en colère. _ les calculs réalisés par la société Skysails sur le cargo Beluga en 2008 donnaient 20% d'économies de carburant alors qu'elle tracte en hauteur et n'est pas dirigeable, voir la vidéo : 2°/ à Jules 007 : _ à contrario des autres voiles volantes, mon système permet de diriger la voile latéralement en raccourcissant les câbles bâbord ou tribord et en hauteur en jouant sur les câbles reliant les flotteurs et les côtés bas de la voile. Ces flotteurs pourront être motorisés et dotés d’un gouvernail afin de diriger la voile par le bas. _ si le vent est contraire, on range la voile. _ si 20 % des économies réalisées par la Skysails vous paraissent peanuts alors que la conception de ma voile pourra réaliser au moins la même chose, c'est vrai qu'il vaut mieux laisser les choses en l'état. _ sur mon site, je signale un article du Nouvel Observateur dont le titre parle de lui-même : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1549428-90-000-navires-et-10-milliards-de-tonnes-par-an-la-mondialisation-passe-aussi-par-la-mer.html . Du point de vue écologique, si l'on prend la moitié des chiffres indiqués, soit 5 milliards des tonnes concernées et l'économie relevée lors du voyage de la Skysails en 2008 : 20%, cela nous donne l’économie d'1 milliard de tonnes de fioul lourd et sale brulées par an. L’on peut lire à l’adresse : https://energieetenvironnement.com/2018/08/31/le-nouveau-mazout-maritime-entrainera-une-hausse-du-prix-du-diesel/ : « Le prix du carburant marin à 0,5 % de soufre connaît déjà une forte poussée. Son prix était de l’ordre de 200 dollars la tonne en 2012. Il est passé à environ 400 dollars en 2016 et il se transige actuellement à 731 dollars ». À 700 dollars la tonne, l’économie sera de 700 milliards de dollars/an (je ne relève que les chiffres parus, il faut prendre en considération que ma voile, vu sa configuration, sera plus efficace qu'une voile à traction verticale), ça fait cher le kilo de cacahuètes... 3°/ à Lapin crétin : _ Je n'ai jamais parlé d'alignement avec le soleil. _ et les satellites géostationnaires sont bien connus.... 4°/ à gepeliste62 : _ concernant les croisières de plus en plus accessibles au grand public, vous avez parfaitement raison (j'avais lu à ce propos l'histoire d'une dame qui percevait une bonne retraite et qui avait calculé qu'il lui revenait moins cher de louer traversées sur traversées, être traitée aux petits soins par un personnel stylé plutôt que de s'ennuyer dans un EHPAD sordide, elle passait l'essentiel de son temps vers toutes les destinations proposées sur le Net), il est vrai que le paramètre arrivée/prochain départ est essentiel en ce cas. Mais pour ce qui est des porte-conteneurs, ce paramètre est moins à prendre en compte malgré les impératifs de coordinations entrées/sorties des ports, reste l’unique paramètre : la rentabilité. Les prochaines restrictions concernant les carburants utilisés, "à partir du 1er janvier 2020, ce plafond passera à 0,5% de teneur en soufre, contre 3,5% actuellement" : https://www.connaissancedesenergies.org/transport-maritime-la-nouvelle-reglementation-de-2020-en-questions-190404-0 ce qui entraînera une augmentation importante du coût de cette énergie. Côté pollution, il y a plusieurs décennies, j'avais lu un article qui disait que les pétroliers incluaient des résidus de distillation très toxiques et inexploitables (très chers à détruire) dans le carburant maritime afin de s'en débarrasser, réduisant ainsi le prix du fioul lourd.... D'autre part, le moindre clash politique provoque une augmentation du coût des produits pétroliers qui, même sans ce problème, n'iront jamais en diminuant (malgré les exploitations des schistes bitumineux qui sont une horreur écologique sans nom). À ces titres, le pétrole peut être considéré de moins en moins comme un produit d'avenir, aussi bien pécuniairement qu'écologiquement parlant, et tous substituts, dont les miens seront, à plus ou moins brève échéance, comme devant être pris en compte. Pour le pare-soleil géostationnaire, il ne concerne que la zone au-dessous de laquelle il est positionné, ainsi que, graduellement, la zone précédente et sa suite par rapport à la rotation de la terre ; au dessus du Sahara (que j'ai traversé maintes et maintes fois : http://yovoyovo.free.fr/texte.htm), le nombre des panneaux solaires n'est pas énorme en ces lieux ; la zone concernée par le pare-soleil ne sera que dans une pénombre très relative qui ne fait que diminuer les crêtes d'expositions solaires. Les zones protégées redevenant vertes (car le Sahara est éminemment fertile) avec cette invention, ce ne serait pas une perte énorme par rapport à un profit gigantesque. D'autre part, tous les rayons du soleil renvoyés auront un impact positif pour contrer le réchauffement de la planète dans son ensemble. Concernant les vents, il me semble bien qu'ils sont provoqués par les contrastes chaleur/froid, mon concept ne pourrait que provoquer le dieu Éole... Pour ce qui est de la récupération de l'énergie des amortisseurs destinée à climatiser les habitacles d'automobiles, rien à l'horizon concernant des travaux de la maison Peugeot, par contre, près avoir fait une rapide recherche à ce propos, je suis tombé sur plusieurs articles assez anciens dont celui-ci : https://www.caradisiac.com/Le-coin-des-inventions-la-climatisation-ecologique-5864.htm Bien à vous tous, Cordialement, Christophe Verna http://verna.free.fr/a


×
×
  • Create New...