Jump to content
Révolution Energétique

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/02/2019 in all areas

  1. 4 points
    Bonjour J'habite en Belgique, climat où il peut faire -15° les nuits d'hiver et +40° les jours d'été. J'ai installé un puits canadien/provençal il y a 10 ans, quand nous avons construit notre maison (ossature bois, 23cm d'isolant, triple vitrage, K28, volets extérieurs sur la plupart des fenêtres côté sud). Le terrassier a fait le trou et nous avons installé le puits nous-mêmes. Rien de bien compliqué. La ventilation mécanique double flux aspire l'air à travers ce triple tuyau de 30 m de long et 16 cm de diamètre. Consommation de la VMC: 25 W ==> environ 200 kWh sur l'année. Ca n'est pas rien mais cela permet de garantir la qualité de l'air dans l'habitation, sa ventilation, son degré d'humidité correct, et ça aspire l'air à travers le puits. La température de 10 - 12° à 2 m de profondeur permet de pulser de l'air tiède même en plein hiver et relativement frais en plein été, réduisant ainsi les besoins en chauffage (poêle de masse Tulikivi suffisant). Nous en sommes très contents. Seul bémol, une erreur lors de l'installation, nous avons suivi le mode d'emploi ;-) qui proposait de faire quelques trous au fond du puisard (le point le plus bas des tuyaux) pour évacuer de l'éventuelle eau de condensation en été. Je ne sais pas si ça aide dans ces cas, mais à chaque gros orage, c'était entrée d'eau par ces trous et puits rempli ! Le gros b.... J'ai fini par installer une petite pompe vide cave à demeure au fond et n'ai maintenant plus de problème. A refaire, je ne ferais plus ces trous !
  2. 3 points
    Autoconsommation avec revente du surplus. 28 Modules Qcells Qpeak G4.1 320 d'une puissance de 320 Wc Système d'intégration en surimposition Easy Roof Top de IRFTS Onduleur Fronius Primo 8.2-1-2 MPT d'une puissance de 8,2 kVA, garantie de 5 ans Fronius DataManager box et Smart Meter pour la surveillance à distance Câblage, protections électriques et coffrets de commande Pose et de raccordement Total TTC 18 662,00€ Travaux effectués du 22/07 au 26/07 par Terre Solaire site d' Evreux, seule la pose de l’échafaudage a été sous-traitée à une entreprise limousine. En attente de pose du Linky, le surplus est offert à Enedis. Pose des panneaux sur 2 toits joints mais à hauteur différente (20+8)
  3. 3 points
    Bonjour, Passionné par les énergies renouvelables depuis 40 ans, je suis l'un des rédacteurs des articles de ce site. Je n'ai malheureusement pas d'installation photovoltaïque car je vis en appartement. Mais avec des amis j'ai créé une coopérative citoyenne qui a pour objectif de développer des projets éoliens, photovoltaïques et hydroélectriques. Après 6 ans d'existence nous comptons déjà plus de 800 membres et sommes copropriétaires d'une grande éolienne de 150 m d'une puissance de 3,3 MW et d'une petite centrale hydroélectrique de 605 kW qui produit en moyenne 2.000 MWh par an. Nous allons commencer en septembre la construction de 2 autres grandes éoliennes et nous étudions 4 autres projets hydro.
  4. 2 points
    Bonjour à toutes et à tous, Heureux possesseur du e-niro arrivée juste avant le blocage des immatriculations, je vais maintenant m'occuper de mon projet Photovoltaïque.
  5. 2 points
    J'ai dessiné et construit une habitation bioclimatique, que j'habite, qui est à 90 % autonome sur l'année, tout en ayant une consommation normale voir haute (≈ 9kWh/jour). Pour le chauffage j'utilise en moyenne 250 kg de granulé de bois par an, lorsque le soleil fait vraiment défaut. Je stocke la chaleur dans mon isolation (fibre de bois) avec une grosse demi journée de soleil pour 2 jours d'autonomie et on ne descend jamais sous 18°. Je roule en Kona (64kWh) rechargé au solaire (3h de soleil au 100 km) avec une wallbox fait maison qui n'utilise que mon surplus solaire. Je creuse le sujet de la récupération de l'énergie de la voiture pour alimenter la maison. Effectivement les seul système achetable sont pour la prise Chademo mais le principe de communication doit être le même pour toute les VE. Je viens de recevoir la doc CSS que je n'ai pas encore eu le temps de lire, mais je ne désespère pas d'y arriver. Si je pouvais utiliser 30kWh depuis la voiture en complément de mes 10kWh maison je serais 100% autonome, tout en continuant à rouler gratuitement.
  6. 2 points
    Les canicules de cet été nous ont montré qu'avec les changements climatiques il faudra de plus en plus se protéger de la chaleur dans nos habilitations et plus seulement du froid. Pour un homme du Nord comme moi, il faudra trouver des solutions. Je crois qu'on est tous d'accord que les climatiseurs ne sont pas une solution satisfaisante : très énergivores est néfastes pour l'environnement. Il y a bien la solution d'un puits provençal comme décrit dans un article récent sur notre blog, mais ce n'est certainement pas une solution possible partout. Ceci dit, dans mon appartement, en pleine canicule, par 39°C dehors, j'avais maximum 25°C à l'intérieur (très supportable), et sans utiliser de climatiseur ... Par quel miracle : tout simplement j'habite dans une ancienne grange aménagée en appartements dont les murs pleins en briques ont une épaisseur de 60 à 70 cm !. Donc très grande inertie thermique. Ils emmagasinent la fraîcheur pendant la nuit et la chaleur pendant le jour. Très efficace ! Evidemment, pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une habitation avec une grande inertie thermique, la solution n'est pas d'abattre les murs pour en construire des plus épais, et pour une nouvelle construction, ce n'est sans doute pas une bonne idée de construire des murs comme il y a 100 ans. Donc je m'intéresse aux matériaux à changement de phase (MCP) qui peuvent jouer le même rôle que des murs épais pour augmenter l'inertie thermique. Si le changement de phase se produit par exemple à 25°C, ils emmagasinent la chaleur quand la température monte au-dessus de 25°C et la restituent quand il fait plus froid. Je ne me suis pas encore fort intéressé à la question et n'ai pas d'expérience dans le domaine, mais je vais me documenter pour écrire un article sur le sujet sur notre blog. Donc si quelqu'un a quelque chose à dire sur ce sujet .... e qu'il le dise 🙂
  7. 2 points
    L'hydrogène n'est pas une solution pour le stockage intersaison. Comme je l'ai déjà expliqué dans un autre post (je crois), il n'existe pas de réservoir parfaitement étanche à l'hydrogène. Comme c'est la plus petite molécule qui existe, elle peut s'infiltrer dans n'importe quel défaut nanoscopique de la matière du réservoir. Après 3 mois votre réservoir d'hydrogène sera vide. En outre, vous allez perdre 50 à 60 % de votre énergie dans les rendements des conversions Electricité ==> H2 ==> Electricité. Sans compter le risque d'explosion. Je ne vois aucune solution ni même aucune utilité au stockage intersaison domestique. Perso je n'adhère pas à l'idée de vouloir être complètement autonome en énergie, à moins de vivre tout seul sur une île isolée. Depuis 300.000 ans l'humanité s'est développée et a évolué grâce à une caractéristique essentielle : la solidarité. C'est en mettant en commun nos savoirs, nos compétences, nos forces et notre inventivité, c'est en partageant les tâches, en créant des services collectifs et des collectivités que notre société développée est devenue ce qu'elle est. Si nos ancêtres n'avaient pas développé la solidarité dans leurs collectivités préhistoriques, nous vivrions aujourd'hui comme des ours ou des loups solitaires. Plutôt que de vouloir mettre une petite éolienne sur mon toit, pour moi tout seul (na) tout en emmerdant tout le voisinage avec le bruit, je préfère investir et participer dans une coopérative citoyenne qui construira et exploitera une grande éolienne de 3 MW beaucoup plus productive et rentable. Idem pour le stockage intersaison : nos sociétés ont créé et investi dans des réseaux électriques performants, raccordés à des installations de stockage performantes comme par exemple les STEP qui sont au service de toute la société. Autant les utiliser. Pourquoi vouloir vivre en loup solitaire ?
  8. 2 points
    Bonjour, pour la domotique, les lampes, volets, garage sont basés sur une électronique à base de PICxxx et bus CAN (comme les voitures). Pour les sondes de T° (25 sondes), lumière, humidité, anémomètre, des détecteurs (fenêtres, portes, garage), des compteurs (Conso eau potable, pluie, ouverture BaL) et des actionneurs pour la gestion de l'arrosage enterré suivant l'humidité du sol, le tout via un bus OneWire. Des arduinos sont en train de remplacer mes cartes à base de Pic pour simplifier la maintenance. 1 arduino envoi les infos Teleinfos des divers compteurs Edf de la maison : 1 au Tgbt, 1 sur la revente des panneaux, 1 sur mon autoconsommation et 1 dernier sur la conso de la voiture. Un autre Raspberry gère une carte Nfc pour activer ou déactiver l'alarme (ouverture de volets, de lampes s'il fait nuit, ...) Un Raspberry avec une caméra de surveillance, il est aussi connecté, via une passerelle électronique Opentherm sur ma chaudière pour optimiser sa consommation (changement T° eau chaude et maison) et remonter son état. Il est raccordé à un petit écran tactile qui est connecté au serveur web pour tout orchestrer. L'ensemble dialogue sur un serveur Linux via les protocoles Xpl et Mqtt. Tout est configurable via un site web: Délai d'allumage d'une lampe (timer), changement de son statut, simulation de présence (bruit + lampes), détection de mouvements sur divers cameras (Sannce ou Raspberry). Quelques scenarios pour départ de la maison (Activation cameras et alarme, extinction des lampes après 30 secondes) et retour (Allumage de certaines lampes pour ne pas être dans le noir, ouverture du garage et portail). D'autres scenaros: Ouverture des volets et fermeture en fonction de la lumière, avec des heures butoirs. S'il fait plus de 25°C dehors, les volets se ferment à moitié du côté soleil pour ne pas trop chauffer la maison. Si le facteur poste un courrier, je le sais, il sera donc inutile de vérifier la boîte au lettre, s'il n'y a rien. Idem si quelqu'un sonne chez moi, je reçois un mail avec la photo de la personne (camera sur ma propriété, je ne filme pas la rue). L'ensemble est développé par moi, je log le maximum de choses, des graphs sur tout, etc... J'en oublie peut-être.
  9. 2 points
    Les sujets liés à l'énergie, d'autant plus quand on aborde les questions liées au nucléaire, sont très polarisants. Chacun a son avis, et c'est tant mieux. Chacun doit pouvoir l'exprimer, tant que c'est un minimum argumenté et surtout, exprimé de façon respectueuse. C'est cette diversité des points de vue qui fait que les échanges sont intéressants et constructif. Le débat fait grandir. Mais les échanges peuvent aussi être tendus, et c'est normal. J'invite à ce moment là les participants à calmer le jeu. Aucun message irrespectueux ou insultant ne sera toléré sur le forum. Je viens d'avertir un premier membre pour celà, moins d'une semaine après le lancement du forum. Gardez à l'esprit que la modération ne concerne que la forme des messages (façon d'exprimer une idée, propos irrespectueux) et non le fond des débats (la modération ne prend pas partie sur qui a raison dans un débat). Merci pour votre compréhension, continuons de faire de ce forum un espace d'échanges enrichissants !
  10. 2 points
    Je dois avouer que je rêve de voir de mon vivant la fermeture de la dernière centrale nucléaire en France... et idéalement, d’avoir contribué à ce changement.
  11. 2 points
    La France ne sortira plus jamais du nucléaire. Même si l'Etat décide d'arrêter l'exploitation des centrales dans 50 ans (le plus tôt sera le mieux), il y aura ensuite toute la phase de démantèlement des centrales qui durera des dizaines si pas des centaines d'années et toute la question de la gestion des déchets de haute activité à longue durée de vie que devront gérer les générations futures pendant des centaines de milliers d'années. La première centrale française dont l'exploitation s'est arrêtée est la petite centrale de Brennilis en Bretagne dont le démantèlement a débuté en 1985. A l'heure actuelle EDF affirme avoir terminé les travaux d’assainissement des sols, mais le démantèlement du réacteur et des bâtiments n'a même pas encore commencé. L'estimation actuelle est que le site ne sera pas complètement assaini avant 2038 au plus tôt. En 2005 la Cour des comptes a estimé le coût du démantèlement à 485 millions €, soit 20 fois plus que ce qui avait été estimé au départ par EDF. Et il ne s'agit que d'une petite centrale expérimentale de 70 MW. Alors pouvez-vous imaginer ce que coûtera et combien de temps durera le démantèlement des gros réacteurs de 1000 MW ou plus ? Coûts qui seront évidemment supportés par l'Etat, c'est-à-dire par les citoyens. Quant aux déchets de haute radioactivité et longue durée de vie qui seront encore dangereux pendant des centaines de milliers d'années (soit une période plus longue que l'existence de l'humanité puisque l'Homo Sapiens n'existe que depuis 300.000 ans), on imagine pour l'instant les enfuir à 500 m de profondeur à Bure, à la limite entre la Meuse et la Haute Marne. Pendant toute cette durée, ces déchets extrêmement dangereux seront donc à la portée de n'importe quel dictateur fou ou organisation terroriste et ce ne sont pas les 500 mètres de profondeur qui pourront les empêcher d'aller les rechercher. Or quand on sait toutes les horreurs qui se sont passées au cours de l'histoire de l'humanité et encore pas plus longtemps qu'il y a 70 ans en Europe, qui pourrait jurer que ce genre de dictateur sanguinaire ou de terroriste ne sévira plus au cours des prochaines centaines de milliers d'années ? En fait, les conséquences des catastrophes de Tchernobyl ou de Fukushima sont insignifiantes par rapport à la menace nucléaire que constitueront les déchets jusqu'à la fin des temps (humains). L'Etat français et probablement l'humanité n'existeront plus depuis longtemps que les déchets seront toujours dangereux, peut-être même pour une future civilisation qui nous succédera. C'est pourquoi j'affirme que la France et de nombreux autres Etats ne sortiront plus jamais du nucléaire. Mais ce n'est évidemment pas une raison pour arrêter l'exploitation des réacteurs le plus vite possible.
  12. 2 points
    sans les batteries et vente du surplus, je ne pourrais pas participer au lissage des pointes de consommation et a l'utilisation du surplus local, surtout en hiver le stockage a bien son utilité au niveau d'un particulier , comme moi, c'est le moyen le plus économique et le moins gaspilleur d'énergie a moins que tu n'ai une autre solution comme déjà dis auparavant, le volet financier n'est pas ma priorité je préfère donner au réseau plutôt que réduire ma production lorsque tous mes consommateurs, compris les batteries sont "full"
  13. 2 points
    Bonjour électromécanicien de base , puis électronicien et informaticien en autodidacte habitant dans le Pas de calais, isolation renforcée de la maison avec -des panneaux solaire -une éolienne -une pompe à chaleur -une voiture électrique. cette révolution énergétique, je l'ai donc commencé il y a bien longtemps des 1977 dans ma première maison proche de cambrai j'ai construit la première horloge de programmation pour ma chaudière gaz de l'époque des les années 1980, utilisation des lampes économique , fluo compacte en 2005 , les LED en 1995 véhicule au GPL puis en 2012 en électrique avec la leaf depuis 2015 en soulEV Patrick
  14. 2 points
    Bonsoir On l'a donc il faut faire avec mais il faut s'en sortir au plus vite car malheureusement les chiffres que tu donnes sur les déchets à stocker pour des milliers d'années représente déjà des milliers de tonne et je suppose que toi non plus tu ne les veux pas ni dans ta cave ni dans ton jardin .. De plus il est prouve que l'on peut faire beaucoup mieux pour beaucoup moins cher sans dangers , sans dechets alors pourquoi on continuerait à s'enfoncer alors que le monde entier se sort du nucléaire et du fossile grace aux ENR
  15. 2 points
    En tant que membre de ces coopératives, on est donc co-propriétaire d'une éolienne et co-producteur d'électricité renouvelable, certes injectée sur le réseau, mais via la coopérative on peut la racheter. Pourquoi vouloir produire individuellement sa propre électricité. A mes yeux l'individualisme n'est pas un comportement recommandable. Dans beaucoup de domaines il vaut mieux s'associer et les coopératives sont un bon moyen de le faire.
  16. 1 point
    Je prépare un article pour le blog de Révolution-énergétique sur le compteur intelligent Linky, fort décrié. A mon avis, à tort (j'expliquerai pourquoi dans l'article) Donc je suis intéressé, de recueillir vos avis sur cette technologie. Ils pourront m'inspirer et me guider pour la rédaction de l'article
  17. 1 point
    ah , la méthodologie celle qui permet à des soit disant expert grassement rémunéré de dénigré tout ce qu'ils n'ont pas admis la lobotomisation des cerveaux fonctionne à merveille chez toi. et la marmotte....... tu porte bien ton pseudo
  18. 1 point
    tes chiffres sont faux tout simplement il n'y a pas 150 ans de produit fissible , dans moins de 50 ans il seront épuisé, ce qui ne fera qu'un siècle , 50% de moins le bétons de éoliennes, il n'est pas contaminé, il peut être réemployé ailleurs sans la moindre précaution celui des centrales nuke, il devra etre enfouis pour des siècles sans autre utilisation beau cadeau pour les générations futures tu fonctionne en égoïste , tout juste pour TON petit confort et après toi le déluge. soit tu est célibataire, sans enfant, soit tu déteste ,tes enfants et tu ne souhaite rien de bien pour eux c'est désolant. nous, nous avons une pensée pour nos enfants, petits enfants et les générations suivantes et refusons de leur laisser un héritage destructeur
  19. 1 point
    donc vous confirmez bien qu'à part annoner betement les hoaxs récurrents vous ne connaissez même pas le sujet ( ou alors vous le faites exprès .. ) car même le béton se recycle et sans cout pour la collectivité comme ça se fait tous les jours dans le bâtiment .. vérifiez c'est bien public et il y a même des vidéos disponibles pour ceux qui veulent toucher du doigt ... et renseignez vous pour les pales .. . comment recycle t'on les avions ,les bateaux , les voitures ..etc etc ..pourtant c'est le même matériau et pour des volumes beaucoup plus important .. .. vous n'en parlez pas ? .. et de nier les morts et les malades de cette merde pour notre soi disante indépendance énergétique polluante à tous les stades et dangereuses, très très chères avec des dechets ultimes pour des milliers d'année .. prouve bien votre bien niveau ..
  20. 1 point
    vu que tu pense vendre le surplus, financièrement tu devrais être correct mais le plus gratifiant, c'est de participer a la production d'énergie "verte" et la diminution d'autant d'énergie par des centrales polluantes sinon, la solution la plus courante, est d'installer juste le nécéssaire pour couvrir la consommation de fond de la maison dommage pour les jours ou tu est présent
  21. 1 point
    Bonjour, je pense que je viens d'avoir une tentative d'arnaque, un appel d'une société "tartenpion et cie" (je n'ai pas retenu le nom)qui me propose de venir vérifier mon installation, solaire, parce que la société qui les a posé n'existe plus. et bla bla bla... ils ne savent pas que je les ai poser moi meme, je joue le jeu en leur disant simplement que la société existe toujours et qu'elle vien de faire le control, c'est la meilleure méthode pour les décourager
  22. 1 point
    Merci pour l'article du blog du monde. Cours d'économie niveau bac+2: est ce qu'une entreprise privée pourrait vraiment tourner avec 40 milliards de dettes ? http://www.leparisien.fr/economie/edf-quand-la-dette-et-les-investissements-sur-le-nucleaire-plombent-le-groupe-15-04-2019-8053338.php Ce n'est possible que parce que l'état est derrière. Too big to fail. Comme l'etat est derrière, il peut se permettre également de brider le coût d'achat de l'électricité. Le consommateur ne paie pas le vrai prix de l'électricité nucléaire actuellement. Pendant ce temps la dette d'edf se creuse, alors qu'edf a justement besoin d'argent pour rénover et prolonger la vie des centrales actuelles. Le consommateur paie en revanche le vrai prix des enr via la CSPE. Difficile de faire des comparaisons.
  23. 1 point
    Bonjour, Tout ça c'est bien gentil. On veut construire en urgence des nouvelles centrales, mais en est on capable, et à quel prix ? Pour l'instant la France construit un unique réacteur à Flamanville, mais le chantier va vers les 10 ans de retard et le budget explose. A un moment donné on ne peut pas vouloir nier la réalité économique au prétexte d'une religion pro nucléaire. Quand on voit ce qu'il se passe à Flamanville, on comprend pourquoi les investisseurs préfèrent mettre leurs milliards dans le solaire ou l'éolien plutôt que le nucléaire. Techniquement parlant, les énergies renouvelables tiennent la route. Le nucléaire peut il faire face à cette concurrence ? Nous le verrons bien.
  24. 1 point
    Ce n'est pas pour ça qu'il faut s'empêcher de faire une bon geste. D'une part, même si ça parait dérisoire, c'est toujours ça de gagné et d'autre part, en le faisant, on montre l'exemple (à vos enfants, à vos proches ou même dans la rue si vous faites un geste écolo), les gens finiront par reproduire ces gestes, vous impulsez une démarche bénéfique qui va s'amplifier au fil du temps.
  25. 1 point
    Dans mon cas, je ne consomme rien du réseau, j'y suis raccordée "en cas ou" et pour la vente de surplus. Je vous laisse donc avec plaisir les Watts issus du fossile et du nucléaire.
  26. 1 point
    Rebelles socialement intégrés, payant nos impôts..
  27. 1 point
    Je pense que le fonctionnement est possible sans pb avec un matériel de qualité.
  28. 1 point
    Le linky permet d'avoir des données factuelles, de l'historique et des courbes dérivées et statistiques. Les groupes de 8 registres en format flottant (réels signes) sont la pour cela, en même temps que le groupe de 8 registres de comptage et de prix. Tout est prêt pour le multi tarif.
  29. 1 point
    autre débat qui n'a rien a faire sur ce forum il y a longtemps que je suis persuader que toutes les élections soit disant démocratique sont toutes truquées les "candidats" qui nous sont proposé ne sont jamais choisi par le peuple directement mais des groupuscules qui détiennent le vrai pouvoir les élus, ne sont que des pantins
  30. 1 point
    je ne dirais pas la même chose simple : c'est sur efficace : rapport a l'ancien système , c'est sur aussi par contre faire la comparaison avec l'isolation , je ne suis pas d'accord "l'énergie la mieux économisée, c'est celle que l'on ne consomme pas" l'isolation sera donc plus efficace sur le long terme il n'est pas interdit de cumuler les 2 solutions , bien sur
  31. 1 point
    C'est un point de vue que je partage complètement. Ceux qui investissent dans les ENR sont considérés comme des "riches" qui ne savent pas quoi faire de leur fric. J'ai pu m'en apercevoir à de multiples reprises.
  32. 1 point
    les deux ne sont pas incompatible , mais au contraire complémentaire
  33. 1 point
    Si tu lis 3 messages plus bas, notre expert Jean-Michel Theorieducomplot qui s'est pris les pieds dans le tapis de sa propre bêtise rétropédale sur sa théorie technico-economique un peu légère en comprenant finalement que tout le monde s'en fout de ses tubes néons. "En fait mes craintes étaient infondées, car il y a belle lurette qu'on paye déjà notre cote part de puissance apparente, elle est simplement camouflée dans le tarif de base. " Mais, joies du monde moderne, puisque c'est sur internet, ça doit être vrai. Et comme le message initial est relayé sans son mea culpa qui suit, la rumeur se propage.
  34. 1 point
    Le mouvement perpétuel c est une chose (pourquoi pas dans le vide en lévitation). Mais vous ne comprenez pas que produire de l énergie en consomme. Pensez a la dynamo des vélos et voilà le frottement de plus que vous ne prenez pas en compte.
  35. 1 point
    Je ne sais pas ce qu'est une énergie critique, mais pour moi le stockage intersaison avec de l'hydrogène n'est certainement pas une bonne solution. D'abord parce que le rendement de la double conversion électricité==>hydrogène==>électricité est faible, de l'ordre de 50 %. Vous perdez donc déjà la moitié de l'énergie produite. Deuxièmement parce que le stockage de l'hydrogène sur une longue période est problématique. Le dihydrogène est la plus petite molécule qui existe. Tellement petite qu'il est quasi impossible de concevoir un réservoir totalement étanche à l'hydrogène : la molécule s'échappe en se faufilant entre les moindres petits défauts de la structure moléculaire utilisée pour construire le réservoir. Les pertes sont de l'ordre de 1 % par jour. Donc après 100 jours, soit 3 mois vous n'avez plus d'hydrogène dans votre réservoir ....
  36. 1 point
    La sonde extérieure est quasi indispensable pour profiter au maximum d'une optimisation de son chauffage. Vu les informations que vous avez donné pour votre installation, c'est un simple thermostat qui a été installé dans la maison (connecté sur 1 et 2). Ce type de solution est bien quand il fait très froid, mais au printemps ou automne, la consommation de gaz est très élévée: Elle se lance à 100% sur de courtes périodes et la température n'est pas stable. Le thermostat vérifie la T° souhaitée, il fait trop froid, il demande à la chaudière de se mettre en route, comme il n'y a pas de sonde extérieure, c'est du "tout ou rien", elle va monter à 100% de la T° des radiateurs (65° ou plus), la maison va chauffer, le thermostat va dire, de couper le chauffage etc...La T° de la maison va osciller jusqu'à 1-3 dégrées suivant la grandeur de la maison. Avec un thermostat modulant, avec sonde extérieure (au nord), en calculant sa courbe de chauffe, il est possible de réduire encore plus sa consommation de gaz pour une température plus homogène toute l'année. Le thermostat va calculer la T° voulue avec le T° extérieure actuelle, suivant la courbe de chauffe, et demande à la chaudière de monter la T° des radiateurs à xx dégrées. Au lieu de monter à 80°, elle va demander un petit 30° par exemple en intersaison. Cette température est idéale pour la condensation de la chaudière, les radiateurs seront un peu chaud pour maintenir la T° voulue dans la maison. Bref, une chaleur identique tout le temps (+- 1/2°C degrés chez moi). Le thermostat modulant pour vous est connecté sur les bornes 3 et 4, merci de vérifier si c'est la cas, sinon, il faudra prévoir ce type d'achat. Attention, il faut vérifier la compatiblité avec votre chaudière et l'ajout de la sonde extérieure. La sonde extérieure va permettre à la modulation de mieux fonctionner, s'il fait 15°C, la chaudière n'a pas à tourner à 100% pour chauffer la maison, mais s'il fait -10°C, elle demandera plutôt les 100%. Voici un lien qui explique cette courbe de chauffe avec une chaudière modulante: https://ma-solution-chauffage.viessmann.fr/blog-expert/entretien-reglage/courbe-de-chauffe-chauffage Cette courbe de chauffe est specifique à chaque maison suivant son isolement et sa chaudière.
  37. 1 point
    A l'échelle d'un continent comme l'Europe, les échanges de grandes quantités d'électricité entre pays, ou à l'intérieur d'un pays (entre le nord de l'Allemagne où il y a beaucoup d'éoliennes et le sud industriel par exemple) existent déjà. C'est ce qu'on appelle l'interconnexion. Cela se fait par câbles à haute tension, parfois sous-marins et le plus souvent en courant continu lorsque les distances sont supérieures à 100 km. C'est ce qu'on appelle le CCHT (ou HVDC en anglais) qui permet de transporter l'électricité sur de très longues distances avec peu de pertes : 3 % pour 1 000 km. Il y a déjà tout un réseau interconnecté qui va du Portugal à la Pologne. Plusieurs câbles relient par exemple la Grande Bretagne au continent. Il y a notamment un projet d’interconnexion entre la France et l'Irlande par un câble sous-marin CCHT de 575 km d'une capacité de 700 MW. C'est le projet Celtic Interconnector qui devrait entrer en service en 2026. L'Europe investit beaucoup dans l'interconnexion car c'est un des moyens de pallier à la variabilité des énergies renouvelables tant reproché par le lobby nucléaire. Vous avez en effet sûrement appris à l'école que les vents tournent autour des anticyclones. Au centre de la zone anticyclonique il n'y a pas de vent ou très peu, mais les vents sont forts à son pourtour. S'il y a par exemple un anticyclone centré sur la France, les éoliennes seront à l'arrêt sur une partie du territoire. Mais il y aura beaucoup de vent dans le nord de l'Allemange, au Danemark, en Ecosse, en Irlande, au Portugal et dans le sud de l'Italie. Une bonne interconnexion permettra doc de pallier à cette variailité de l'éolien. Une directive européenne impose à chaque Etat membre d'avoir d'ici 2030 une capacité d’interconnexion électrique d’au moins 15 % de sa production installée. Mais la question portait sans doute plus sur le transport d'électricité sur des distances encore plus longues : entre continents. Vous avez peut-être entendu parler du projet Desertec qui prévoit l'exploitation du potentiel énergétique des déserts d'Afrique du Nord et du Moyen Orient afin d'approvisionner l'Europe. Ce projet (qui bat de l'aile) prévoit aussi pour ce transport tout un réseau de câbles CCHT (voir carte ci-dessous). Il y a d'autres projets encore plus futuristes qui prévoient des centrales solaires en orbite autour de la Terre. L'électricité serait envoyée vers la Terre par ondes radio. Mais c'est un domaine où les recherches sont en cours (et elles ne sont pas très avancées). Comme d'autres l'on dit, il n'est sans doute pas nécessaire d'aller chercher le soleil si loin puisqu'en principe on en reçoit plus qu'assez, tous les jours, pour satisfaire amplement à tous nos besoins, y compris dans les pays nordiques. Il suffit simplement de l'exploiter intelligemment.
  38. 1 point
    Bonsoir Solardream Bienvenu sur le forum Au lieu d'investir dans le chauffage ... optimise au maximum ta maison et si tu as assez de surface optimise le solaire thermique et photovoltaïque indépendamment car ils ne répondent pas aux mêmes "contraintes"
  39. 1 point
    Voir ce que le compteur Linky transmets en CPL: https://www.cnil.fr/fr/linky-gazpar-quelles-donnees-sont-collectees-et-transmises-par-les-compteurs-communicants L'envoi des données détaillées (1/2 heure entre chaque données) va permettre au fournisseur de voir la courbe que j'ai envoyé sur ma dernière semaine, avec moins de details. Comme LapinCretin l'a constaté de lui même, ce type de courbe ne permet pas de déceler une activité dans la maison. Si la consommation est insignifiante, ce n'est par pour autant que les occupants ne sont pas là -> Radio, jardin, etc... Tout au plus, on verra l'utilisation de machines le matin pour le café ou le seche-cheveux. Un Wc Japonais consomme comme ma machine à café sur le même periode, est-ce que le fournisseur fera la différence, sait-il que j'ai ce type d'appareil ? Il sera plus simple de fouiller dans mes poubelles pour suivre certaines de mes activités.
  40. 1 point
    Pour les Pic18f, c'est MikroC et assembleur, pour Pic32, c'est Mplab et assembleur. Sur Arduino, c'est du C arduino. Le Web, c'est du Lamp (Apache, Mysql et Php). Le moteur avec Xpl et Mqtt, c'est du Perl et Python. J'avais pensé à Rs485, mais j'ai préféré le bus Can pour sa tolérance aux interférences et sa vitesse. Knx était déjà trop cher à l'époque pour moi.
  41. 1 point
    Les études des réseaux de transport en continue haute tension semblent très prometteurs en Chine.
  42. 1 point
    @gepeliste62 : la dissuasion nucléaire est toujours le socle de la paix mondiale, et je n'en suis pas plus fier que vous. S'il n'y avait pas eu d'intérêts militaires, il est certain que Tchernobyl serait une ville totalement inconnue du monde (une des causes de l'accident est le mode d'alimentation "en continu" du réacteur, pour permettre l'extraction permanente d'isotopes utilisables dans les bombes, ce qu'on ne fait pas en France heureusement... ce serait intolérable en termes de sécurité). Je parlais paix au sens de l'énergie qui permet aux hommes de décupler les watts pour leur permettre d'aller dans les champs, de fabriquer des meubles etc... donc, de vivre à la "sauce moderne".
  43. 1 point
    avec mes expériences isolant minéral le plus épais possible , soufflé pour aller dans tous les recoins + isolant mince sous les tuiles cette combinaison va favorisé une zone tempérée entre le logement et l'extérieur , aussi bien en hiver qu'en été
  44. 1 point
    Bonjour, Je suis fidèle lecteur des 2 sites depuis bien longtemps et je suis bien content de la création de ce forum. Je vis en yourte autonome en électricité. Installation solaire PV et solaire thermique par mes soins. On est raccordé au réseau pour l'eau. Je suis gérant d'une brasserie artisanale où 95% des livraisons sont faites en vélo cargo (mon véhicule principal), l'électricité utilisée provient d'enercoop, les produits sont bio et principalement locaux, les déchets sont valorisés, les bouteilles consignées, etc... Je cherche à avoir le moins d'impact possible sur l'environnement et à sensibiliser un maximum de personnes...
  45. 1 point
    Coucou Patrick je te suis par ici aussi 😉
  46. 1 point
    Bonsoir il vaux mieux produire sur les lieux de consommation et on a très largement assez de toits disponibles pour ça ..
  47. 1 point
    Merci, je vous posterai les devis ici. Je pense aussi demander à l’installateur que je retiendrai quelques adresses de chantiers qu’il a réalisé pour discuter avec les propriétaires.
  48. 1 point
    Bonsoir Blanche TO tu as bien ete intoxique par tous les hoaxs ... Deja si tu es encore chez EDF tu viens de subir 2 augmentations du kWH et ça ne va pas s'arranger ... faut bien déjà paye les 2 X 13 milliards pour 2 EPR dont on ne sait meme pas s'ils vont pouvoir produire un jour .... Un module ça va produire au moins 40 ans sans entretien : déjà ils sont garantis à 80 % de leur puissance à 25 ans par les constructeurs ( voire meme 30 ans pour les derniers modèles ) ils sont plus solides qu'une tuile .. les pieces les plus fragiles sont les onduleurs .. pour les tres petites installations ou tu peut panacher les orientations de tes modules pour lisser ta production sur la journée .. les micro onduleurs sont garantis 10 et 20 ans pour certains par les constructeurs .. Donc Oui si tu payes le juste prix du marche une installation adaptée à tes besoins c'est économique .. d'autant plus si tu a un véhicule électrique et qu'il peut recharger dans la journée . tu peut voir les productions en réel sur le terrain d’installations PV sur cette carte : https://www.bdpv.fr/fr/carteInstallation.php
  49. 1 point
    Mon installation solaire , 28 panneaux de 320Wc (8,960kWc) sur le toit de la maison assez mal orienté (est-sud-est) Production minimale (journée grise) 29.4kWh, hier 49.5kWh sera battu aujourd'hui. Edit : dans le Limousin.
  50. 0 points
    Juste pour dire : si on part sur une hypothèse d'un coût matériel de 4000€ (pour reprendre les derniers chiffres cités ci-dessus et à condition de faire l'installation soi-même), et en supposant que le kWh est à 0,15€ (coût réel constaté sur mes factures correspondant au prix payé sur une année divisé par le nombre de kWh dépensés, ce qui donne le vrai prix du kWh...), cela correspond à 4000/0,15= 27,7MWh de consommation, soit, pour moi, l'équivalent de 8 ans de consommation ( mais dans mon cas, sans aucune contrainte puisque branché sur une prise EDF 🤔)... Pour cet exemple de PV relativement optimiste (pas de pannes prises en compte pour diverses raisons...), j'en conclue que ce ne sera jamais rentable; je pose en hypothèse réaliste qu'au bout de 10 ans, l'installation sera à remplacer (et non pas 20 ans comme certains installateurs le pensent). Et là, on est parti sur une puissance de 3kWc... chez moi, je dispose de 6kVA potentiellement! Pour ma voiture électrique, je n'ai pas à me poser de question pour la charger sur une prise dédiée. En résumé, je pense que pour un particulier, ce n'est, pour le moment, pas intéressant; cela doit commencer à le devenir pour des fermes solaires où la gestion de l'ensemble n'est pas sur la même échelle...


×
×
  • Create New...