Jump to content
Révolution Energétique

LapinCretin

Members
  • Content Count

    189
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

5 Neutral

Recent Profile Visitors

1,324 profile views
  1. Je vous poste déjà ceux du premier trimestre 2021 : https://www-tagesschau-de.translate.goog/wirtschaft/strom-kohle-statt-windkraft-101.html?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=ajax,nv,elem C’est écologique.
  2. Que ça vous plaise ou pas les belges ont mis en place le mécanisme de CRM pour la construction de centrales au gaz, et elles vont arriver. Sauf comme on disait au-dessus si les belges acceptent de vivre dans le noir régulièrement, mais j’ai comme un doute. Quant aux allemands, rendez-vous en 2038 (j’aurai pas loin de 60 ans, et vous ?) pour voir s’ils auront réussi leur sortie du charbon. D’ici là on y croit fort et on essaie d’oublier que leur courant est toujours à peu près 10 fois plus émetteur que le français.
  3. « Selon une étude » ils n’en ont pas besoin, et ils sont en train de les construire. Continuez donc à lire les études et ignorer la réalité… et le biogaz est extrêmement marginal, ils vont surtout cramer du gaz fossile russe, comme les allemands.
  4. En ce moment même, en Allemagne le parc éolien et le parc photovoltaïque, chacun aussi grand que le nucléaire français, ont « l’élégance » de ne rien produire du tout. C’est con parce qu’ils continuent à consommer du courant. Du coup c’est le charbon et le gaz qui tournent, plus des imports faible carbone français au maximum des lignes (3 GW). Et le prix du courant s’envole à plus de 100€/MWh. Parce que les fameux faibles coûts des EnR, c’est quand ils produisent pas le reste du temps…
  5. Les rejets thermiques que vous mentionnez n’ont strictement aucun rapport avec le réchauffement climatique. Le réchauffement climatique consiste en l’augmentation de l’effet de serre qui empêche la terre de rejeter la phénoménale quantité d’énergie reçue du soleil. Les rejets thermiques sont absolument minuscules au niveau de la terre et sans commune mesure avec l’énergie provenant du soleil. Essayer de faire un amalgame là-dessus est absolument malhonnête. Connaissez vous les rapports de la cour des comptes qui ont chiffré exactement ces coûts ? Le rapport de 2014 par exemple :
  6. À se demander pourquoi ces solutions « faciles » n’ont encore été mises en place nulle part au monde. En attendant que ça devienne réalité, la Belgique commence la construction de centrales à gaz, l’énergie du futur 😕 https://www.lecho.be/entreprises/energie/engie-electrabel-avance-quatre-projets-de-centrales-au-gaz/10268325.html
  7. C’est rigolo de voir un professionnel de l’énergie venir vendre de l’ARENH sur un forum d’énergies renouvelables. Si les français comprenaient vraiment le fonctionnement du marché et des différents acteurs, il y auraient des manifs…
  8. Vous pensez vraiment que l’off shore couple à des électrolyseurs est une solution « de court terme » ? Aucun pays ne l’a mis en place. Pour l’instant la majorité des pays qui font du offshore essaient de decarboner leur électricité, ils sont loin de mettre en place des nouveaux usages. L’électricité en France, en tout cas le nucléaire, n’est absolument pas subventionnée, je ne sais pas où vous êtes allé chercher ça… et les couts du démantèlement et de la gestion des déchets sont provisionnés (argent mis de côté chaque année depuis des décennies). Enfin le rendement entre é
  9. Alors : - la puissance installée n'est pas une quantité d'énergie produite en une heure, mais le maximum d'électricité qui peut être produite en valeur instantanée. Elle s'exprime en watts. - le facteur de charge se calcule sur la durée qu'on veut : par mois, par année... Il n'a pas d'unité, c'est un pourcentage ou un chiffre entre 0 ou 1. C'est le rapport entre la quantité d'énergie fournie réellement et la quantité d'énergie maximale théorique sur la période. C'est valable pour tous les producteurs de courant, barrages, centrales, panneaux solaires...
  10. Ça va vous faire tout drôle quand, malgré les études des uns et des autres, la Belgique va lancer la construction de centrales à gaz. Et vos amis de Greenpeace soutiennent le projet, ça fait mal au bide bon dieu... https://www.greenpeace.org/belgium/fr/communique-de-presse/4400/lapprobation-du-crm-est-un-mal-necessaire/
  11. Votre "article" est une publicité d'Enedis. Et ce que les belges vont faire, c'est exactement l'inverse de ce que l'AIE invite à faire : ils vont remplacer du bas carbone par du carboné. Parce que les boomers qui ont pris le pouvoir dans les années 90 ne se souciaient pas du réchauffement, et ont décidé en 2003 cette débilité.
  12. Il suffit de lire le rapport du Bureau fédéral du plan belge de 2017 pour voir comment ils vont remplacer le nucléaire : https://www.plan.be/uploaded/documents/201710270928090.For_Energy_2017_11531_F.pdf Dans 30 ans, quand la plupart des boomers anti-nucléaires ne seront plus là à essayer de nous faire peur, la Belgique fera toujours une majorité de son courant avec du gaz, et apportera toujours sa contribution à un réchauffement généralisé.
  13. Bonjour @Eliptvl et pas bravo pour le spam dès le premier post sur le forum. Votre message concerne la Belgique, qui a effectivement décidé de remplacer le nucléaire par du gaz, multipliant ainsi les rejets de CO2 de la moitié de son courant par 40 pour des décennies. Littéralement à contre-sens de l'histoire, alors que tout le monde se bat pour supprimer charbon et gaz du mix, les belges en ajoutent à la pelle...
  14. Sans compter que les gens qui travaillent dans le nucléaire sont plus petits et laids que ceux qui travaillent dans les EnR.
  15. Au niveau mondial, les seules solutions réalistes pour combattre le réchauffement seraient une diminution forte des consommations dans les pays riches, une augmentation "modérée" dans les autres pays (jusqu'à arriver à un niveau de vie décent et digne, mais pas au niveau actuel des pays riches), une stabilisation de la population, et un développement maximal des énergies décarbonées (hydro, nucléaire, EnR) pour remplacer le fossile dans un maximum de cas. La question de l'argent est très secondaire, pour le COVID on est en train de fabriquer de l'argent à la pelle et personne ne s'offusque.


×
×
  • Create New...