Jump to content
Révolution Energétique

Zorglub62

Members
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Zorglub62 last won the day on June 25

Zorglub62 had the most liked content!

Community Reputation

3 Neutral
  1. Il y a matière à discussion 1 ) les rejets thermiques des REP ne sont effectivement pas comparable à l'effet de serre au niveau planétaire, mais je vous invite à suivre le raisonnement (absurde?) suivant: - Le rendement d'un réacteur REP est de l'ordre de 25% lorsque l'on considère l'ensemble de sa chaîne de production (enrichissement U 235 entre autre) - L'objectif de production est de 400 TWh/ an (source EDF) Ce qui implique une dissipation dans la nature de 1200 TWh / an. Question: Cela correspond à combien de litre de fuel domestique ? de gaz naturel ou de bois
  2. je partage votre réponse : "Cependant, il ne s'agit pas d'un mode de production rentable pour les particuliers. En effet, le prix d'une éolienne domestique est encore beaucoup trop élevé. Comptez entre 10.000 et 90.000 €, installation comprise." Pour faire simple, et pour une localisation donnée :la productivité et la puissance augmente d'une éolienne augmente de façon exponentielle avec ses dimensions (hauteur du mât, diamètre du rotor). Donc il n'y a pas d’intérêt à installer des micro turbines, et de toutes façon la réglementation en limite la hauteur de mat à 14 m (de mémoire...)
  3. " se demander pourquoi ces solutions « faciles » n’ont encore été mises en place nulle part au monde." Quelques pistes (liste non exhaustive) pour vous aider, et à mettre en perspective avec les retours sur investissement qui sont très long dans le domaine énergétique : - Prix et des disponibilités des combustibles fossiles / CAPEX faible des centrales au gaz pour les pays qui disposent de gisement (USA, Russie,Angleterre, Afrique du nord,etc..) - Absence de taxe carbone "incitative" - Pour le cas particulier de la France : Financement par l'état (le contribuable) , march
  4. Intéressant de relire ces commentaires deux plus tard. en fait les arguments des pro nuc n'évoluent pas. Heureusement que les communicants d' Edf ont "découvert" l'opportunité du bilan CO2/Kwh ... Pour ce qui est des rejets thermiques et du réchauffement climatique j'y reviendrais, c'est vertigineux. Plus sérieusement la priorité est de faire les bons choix pour le futur, et choisir c'est aussi renoncer. Même en faisant abstraction des impasses l du nuc (déchets radioactifs,pollution par rejet +/- accidentels,démantèlement notoirement sous évalué, etc) le quotidien de ces usine
  5. Tout à fait possible et les technologies existent déjà. Exemple : 10 parcs éolien offshore de 3 GW puissance nominale ( 200 turbines de 15 MW) , facteur de charge de 45% * 8760 h * 30 = 118 TWh soit 1/3 de la production moyenne du parc electro nuc Edf. Avec le PV , l'éolien terrestre et la cogénération biogaz ( fermentation des déchets agricoles et urbains) on en fait au moins autant d'ici 10 ans pour la moitié du coût de l'EPR Flamanville 3... L’intermittence est facilement gérable avec des couples électrolyseur HT / PAC réversibles installés au plus prêt des parcs de producti
  6. C'est Google qui l'a trouvé pour moi :-) En fait je suis abonné sur plusieurs sites professionnels internationaux (Net wind, iberdrola, etc.) car je travaille sur le sujet (ingénierie).
  7. Oui : toutes les ENR, grandes ou petites pourraient bien nous sortir de ... l'impasse, mais avant tout une utilisation intelligente et raisonnée de l’électricité rend l'option ENR viable. Pour ce qui est de l'éolien, le développement de l'offshore avec son immense potentiel, et le couplage avec des électrolyseurs / piles à combustible à haut rendement permet à court terme de produire l’électricité nécessaire sans risque de délestage. En fait l'usage de électricité subventionnée par l'Etat Français (tarifs réglementé d'EDF déconnecté des coûts réels et à venir) a surtout servi à impos
  8. J'ai consulté votre site hier soir par hasard suite à un article que j'ai trouvé honnête, intelligent et bien documenté au sujet d'une photo d'éolienne au Texas dont les pâles ont été tordues comme un chignon par un cyclone. Je travaille dans l’énergie, le transport, et la maintenance industrielle depuis plus de 40 ans et je suis depuis toujours en faveur des énergies renouvelables, éoliennes entre autre. Ces grands moulins ne sont évidement pas parfait, mais sur le plan écologique il n'existe pas de solution "parfaite". Je considère que l'éolien est une des rares solutions prop


×
×
  • Create New...