Jump to content
Révolution Energétique

omnia-solus

Members
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral
  1. Bonjour, J'ai enfin réussi la formulation globale de l'alternateur bis-rotors. L'équilibrage formulé dans les règles de la physique. Cela rend inutile l'expérimentation du MF. Cela permet aussi de supprimer beaucoup de pages inutiles. Reste l'alternateur bis-rotors qui à ma connaissance n'a encore jamais était expérimenté, sa réalisation est complexe. La formulation globale se trouve en page 10 du nouveau document que je joins. ABRA partage.pdf
  2. Bonjour, L’espoir d'une réponse du Doctorant en physique s'amenuise de plus en plus. Je n'attends plus. J'ai pris du recul et comprends mieux la situation. Le sujet est complexe, mes explications sont brouillonnes et parsemées. J'ai donc refait pas à pas la doc en entier sous le fichier "ABRA", non pas parce que j'ai pris le sujet à bras le corps mais pour "Alternateur Bis-rotors à Réaction Auto-équilibrée". J'espère avoir réussi un document épuré, plus clair, plus simple, plus digeste, que je mets en pièce jointe. Parallèlement j'ai contacté Meccano pour un devis. Bien que leur réponse ne soit pas entièrement satisfaisante, je vous joins les documents "Projet maquette", "Questions maquette", "Remarques maquette" et "Simplification maquette", afin que vous puissiez avoir un aspect partiel de la mise en pratique. j'espère que le montant sera dans mes modestes moyens. Si non il aura quand même servi à vous donner une idée plus concrète d'une première partie de ma théorie. ABRA.pdf Projet maquette.pdf Questions maquette.docx Remarque maquette.pdf simplification maquette.pdf
  3. Bonjour, Pour vous faire patienter et compléter mes explications, pas toujours évidentes, j'ai détaillé dans le doc ci-joint "Effets du CMRI sur les rotors" le cheminement du travail du CMRI. Effets du CMRI sur les rotors.pdf
  4. Bonjour, En attendant une réponse du Docteur en physique, j'ai refait mon document. J'ai supprimé toutes les justifications inutiles, les redondances, simplifié les explications, ajouté des schémas plus explicites, afin qu'il soit plus lisible et plus compréhensible, en fin je l'espère. Vous le trouverez en pièce jointe. Actuellement aucune machine fonctionne avec sa réaction auto-équilibrée. En conséquence cette hypothèse est considérée comme une utopie. Cependant, faute de preuve un réel coupable, n'est pas réellement innocent pour autant. ARA.pdf
  5. Bonjour, Un docteur en physique m'a écrit que mon système était complexe dans sa globalité. Que je devais faire une formalisation par éléments pour parvenir à une formalisation globale. Se que je suis incapable de faire. Car j'ai imaginé ce concept avec mes capacités de technicien, inspiré par mes connaissances professionnelles. Il m’a également fait remarquer qu’en première analyse le système serait susceptible d’être instable. Pour l’instabilité que j’avais intuitivement supposée, je propose en sortie de l'alternateur de dériver un pont redresseur qui alimenterait des accus qui alimenteraient le moteur à courant continu de l'alternateur. J'ai pensé au courant continu pour éviter un convertisseur continu-alternatif qui alourdirait la formulation globale. De toute façon il faudrait des accumulateurs pour démarrer le système. Ces mêmes accus peuvent servir de régulateurs (condensateurs) en fonctionnement en charge.
  6. Bonjour, J'ai completé et corrigé le document , les liens fonctionnent. Document en pièce jointe MF.pdf
  7. Bonjour à tous, Comme toujours dans les sujets similaires à ceux traitant de l'énergie (propre et abondante), l'inventeur ne dévoile jamais la totalité du raisonnement. C'est compréhensible, même si parfois il espère contourner le mal, comme "[email protected]", il s'avaire que le mal ne se trouve pas toujours ou l'on pense. Et innévitablement le sujet tourne en (eau de boudin) Je vais tenter de briser cette (malédiction) en vous offrant la totalité de ma théorie (hélas théorie) en pièce jointe. Je sais, on peut me piquer l'idée, cela m'est égal, l'argent n'est pas mon objectif. Etre le plus riche du cimetière ne m'interesse pas. Je peux répondre aux remarques très pertinantes de "gepeliste62": D'ou vient l'énergié d'entretient: à vide elle est apportée de l'extérieur du système, en charge (en théorie) elle peut être prélevée sur la production du système à condition que cette production (du à un d'éséquilibre d'énergie) soit supérieure à l'énergie d'entretient. Si non il y a effrondrement énergétique, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. D'ou vient l'énergie d'exploitation: des phénomènes physiques d'induction, actuellement avérés. Je tiens à rappeler que: La variation temporelle d'un champ magnétique ne demande que très peut d'énergie pour être maintenue. Le champ magnétique des aimants permanent demande aussi très peut d'énergie pour être maintenu. La contrariété dans la production de courant induit, est la réactance d'induit, qui demande une énergie presque égale à l'énergie sollicitée en transformation sur l'énergie du courant induit. L'astuce est d'équilibrer les effets mécaniques de cette réactance d'induit sur le support du système en liaison avec la terre. Donc, l'énergie d'entretient, n'assume plus que les pertes. Car les effets mécaniques de la réactance d'induit ne parviennent plus à s'opposer à l'énergie d'entretient. Le principe est simple, le concept un peut plus complex. MF.pdf
  8. Bonjour à tous, Bien qu'au cour de ma vie j'ai exercé trente six métiers et connu trente six misères, depuis quelques années je suis retraité en informatique, électronique et électricité. J'espère apporter au forum et à ces membres des échanges positifs. Cordialement


×
×
  • Create New...