Jump to content
Révolution Energétique
sined17

isolation et chaleur l'été

Recommended Posts

l'an passé j"ai fait refaire l'isolation de ma maison au niveau des combles, cet hiver a été bien meilleur en terme de confort.

J'ai aussi remplacé mon vieil insert par un poêle à granulés, bien m'en a pris, j'ai fait une économie de 50% sur mon chauffage et diminuer de 30% ma conso électrique.

Seulement j'y vois un défaut , cet été la température intérieure a augmenté de prés de 3° et certains jours cela a été très pénible notamment la nuit, la maison ne se refroidissait pas suffisamment malgré les fenêtres ouvertes.

Pour info je suis de près les températures interne et externe grâce a une station météo et un thermostat Netamo.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Cet été, il a fait très chaud plusieurs fois. L'isolation du toit a empêché la chaleur de rentrer, mais aussi de sortir aux moments frais.

En hiver, le chauffage permet de compenser la perte de chaleur par les parois et les apports internes s'ajoutent au chauffage pour monter la température interne.

En été, les apports internes continuent de faire monter la température à l'intérieur, mais la chaleur externe aussi : tout va dans le même sens.

Pour garder le confort l'été, il faut donc lutter contre tous les apports de chaleur et c'est moins "facile" qu'en hiver. Quelques conseils :

- renforcer autant que possible l'isolation, pour empêcher la chaleur de rentrer. C'est la même chose qu'en hiver pour éviter à la chaleur de sortir. Tout renforcement de l'isolation participe au confort d'été,

- en particulier, l'isolation des vitrages est toujours un point faible. Pour contrer l'entrée de la chaleur en été ou contrer la sortie de la chaleur en hiver, il faut des vitrages les plus isolants possibles, sachant qu'ils seront toujours moins isolants qu'une bonne isolation murale (un vitrage laisse passer environ 10 fois plus de chaleur qu'un mur). Le triple vitrage est la moins mauvaise solution actuellement, le double vitrage est médiocre, le simple vitrage insuffisant.

- éviter que les rayons du soleil puisse atteindre les parois de la maison, que ce soit le toit, les murs et surtout les vitres. Arbres, volets, pergolas, stores, voiles d'ombrage, BSO, il existe plein de méthodes pour éviter que les rayons du soleil réchauffent la maison. Pour les vitres, c'est vraiment critique. Exemple d'anomalie menant rapidement à la surchauffe : les fenêtres de toit (sauf si elle sont orientées vers le nord, pour le France),

- éviter que la chaleur de l'air extérieur rentre dans la maison. L'étanchéité à l'air participe au confort d'été, comme à celui d'hiver. Mais il faut ventiler pour garder un air intérieur sain. Plusieurs solutions : VMC double flux à haut rendement, puits provençal et ses variantes,

- éviter tous les apports internes, que ce soit une activité intense à l'intérieur, les appareils électriques, la cuisson, les ordinateurs, les grosses TV, etc. La multiplication des réfrigérateurs et congélateurs est particulièrement pernicieuse : ces appareils sont de bons petits radiateurs que nous utilisons plus en été et qui chauffant d'autant plus l'intérieur de la maison qu'il y fait chaud !

 

Bonne lutte !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, adesir a dit :

Bonjour,

 

Cet été, il a fait très chaud plusieurs fois. L'isolation du toit a empêché la chaleur de rentrer, mais aussi de sortir aux moments frais.

En hiver, le chauffage permet de compenser la perte de chaleur par les parois et les apports internes s'ajoutent au chauffage pour monter la température interne.

En été, les apports internes continuent de faire monter la température à l'intérieur, mais la chaleur externe aussi : tout va dans le même sens.

Pour garder le confort l'été, il faut donc lutter contre tous les apports de chaleur et c'est moins "facile" qu'en hiver. Quelques conseils :

- renforcer autant que possible l'isolation, pour empêcher la chaleur de rentrer. C'est la même chose qu'en hiver pour éviter à la chaleur de sortir. Tout renforcement de l'isolation participe au confort d'été,

- en particulier, l'isolation des vitrages est toujours un point faible. Pour contrer l'entrée de la chaleur en été ou contrer la sortie de la chaleur en hiver, il faut des vitrages les plus isolants possibles, sachant qu'ils seront toujours moins isolants qu'une bonne isolation murale (un vitrage laisse passer environ 10 fois plus de chaleur qu'un mur). Le triple vitrage est la moins mauvaise solution actuellement, le double vitrage est médiocre, le simple vitrage insuffisant.

- éviter que les rayons du soleil puisse atteindre les parois de la maison, que ce soit le toit, les murs et surtout les vitres. Arbres, volets, pergolas, stores, voiles d'ombrage, BSO, il existe plein de méthodes pour éviter que les rayons du soleil réchauffent la maison. Pour les vitres, c'est vraiment critique. Exemple d'anomalie menant rapidement à la surchauffe : les fenêtres de toit (sauf si elle sont orientées vers le nord, pour le France),

- éviter que la chaleur de l'air extérieur rentre dans la maison. L'étanchéité à l'air participe au confort d'été, comme à celui d'hiver. Mais il faut ventiler pour garder un air intérieur sain. Plusieurs solutions : VMC double flux à haut rendement, puits provençal et ses variantes,

- éviter tous les apports internes, que ce soit une activité intense à l'intérieur, les appareils électriques, la cuisson, les ordinateurs, les grosses TV, etc. La multiplication des réfrigérateurs et congélateurs est particulièrement pernicieuse : ces appareils sont de bons petits radiateurs que nous utilisons plus en été et qui chauffant d'autant plus l'intérieur de la maison qu'il y fait chaud !

 

Bonne lutte !

 

merci pour cet avis et conseils;

j'ai 2 baies vitrées et fenêtres double vitrage mais le changement de l'isolation a été l'élément principal du réchauffement intérieur ; je comprends mieux pourquoi les gens se sont précipités sur les climatiseurs cet été; ce que je me refuse à faire .... pour l'instant.

les  solutions que j'ai trouvé et qui améliorent un peu sont de stopper la ventilation simple flux durant les heures les plus chaudes et fermer en permanence volets et fenêtres;  vivre a l'extérieur le plus possible comme cuisiner à l'extérieur.

Je regrette de pas avoir penser à isoler contre l'apport de chaleur par les toits mais a projet a étudié

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, sined17 a dit :

vivre a l'extérieur le plus possible comme cuisiner à l'extérieur.

 

Autre solution, quand c'est possible : faire la sieste aux heures les plus chaudes et travailler ou veiller plus longtemps le soir 🙂
Avec les changements climatiques on va finir par adopter les styles de vie des gens du sud 😀

 

Plus sérieusement, je voudrais étudier une solution dont on ne parle pas beaucoup : l'utilisation de matériaux à changement de phase (MCP). Si le changement de phase se produit par exemple à 25°C, ils emmagasinent la chaleur quand la température monte au-dessus de 25°C et la restituent quand il fait plus froid. Donc augmentation de l'inertie thermique.
Mais je vais ouvrir un nouveau sujet sur ces MCP pour éviter de parler de tout dans chaque sujet et de foutre le b......... dans le forum
Donc ne réagissez pas ici sur ce sujet 😉

Edited by Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Bernard a dit :

Autre solution, quand c'est possible : faire la sieste aux heures les plus chaudes et travailler ou veiller plus longtemps le soir 🙂
Avec les changements climatiques on va finir par adopter les styles de vie des gens du sud 😀

 

Plus sérieusement, je voudrais étudier une solution dont on ne parle pas beaucoup : l'utilisation de matériaux à changement de phase (MCP). Si le changement de phase se produit par exemple à 25°C, ils emmagasinent la chaleur quand la température monte au-dessus de 25°C et la restituent quand il fait plus froid. Donc augmentation de l'inertie thermique.
Mais je vais ouvrir un nouveau sujet sur ces MCP pour éviter de parler de tout dans chaque sujet et de foutre le b......... dans le forum
Donc ne réagissez pas ici sur ce sujet 😉

oui les espagnols sont réputés pour ce mode vie,

on attend d'en savoir plus sur ton idée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre solution: mettre en oeuvre des matériaux isolant à fort capacité de déphasage. Exemple pour environ 10 h déphasage soit tu prends 20cm d'isolant à base de fibre de bois (donc aussi la ouate de cellulose) soit 60cm d'isolant minéral ou synthétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, yaute a dit :

Autre solution: mettre en oeuvre des matériaux isolant à fort capacité de déphasage. Exemple pour environ 10 h déphasage soit tu prends 20cm d'isolant à base de fibre de bois (donc aussi la ouate de cellulose) soit 60cm d'isolant minéral ou synthétique.

mon isolation a été réalisée en ouate de cellulose, c'est très efficace au point de bien conserver la chaleur meme l’été; j'en déduis qu'il faut chercher la solution pour évacuer la chaleur ou éliminer toutes sources de chaleurs dans la maison l'été, pas évident quand on vit a plusieurs et qu'il y a beaucoup d'entrés et sorties.

Dans l' hypothèse d'évacuation de la chaleur il faut remplacer par de l'air frais et a part une pompe a chaleur , je vois pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour poser un diagnostique il te faut une caméra thermique, sans, c'est que des hypothèses mais la plus probable est que tu as des entrées de chaud via tes murs par exemple et que du coup la ouate te garde bien le chaud qui est rentré. Tu peux donner plus de probabilité a cette hypothèse en donnant l'exposition des parois ext par rapport au soleil, nous dire quel-est le type d'isolation que tu as en mur, et surtout le type de construction et son année de construction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, yaute a dit :

Pour poser un diagnostique il te faut une caméra thermique, sans, c'est que des hypothèses mais la plus probable est que tu as des entrées de chaud via tes murs par exemple et que du coup la ouate te garde bien le chaud qui est rentré. Tu peux donner plus de probabilité a cette hypothèse en donnant l'exposition des parois ext par rapport au soleil, nous dire quel-est le type d'isolation que tu as en mur, et surtout le type de construction et son année de construction.

maison de 1982 isolation avec fenêtres récentes et murs isolés de laine de verre entre mur briques et parpaings

je pense en effet que seul un expert indépendant pourrait me  faire un diagnostique sur lequel je pourrais m'appuyer pour agir, j'ignore les tarifs mais je regarderais

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu l'année de construction, tu as déjà de la chance d'avoir de la laine de verre entre les briques et les plots. Si tu es dans une région ou la temp est régulièrement sous les -5°C l'hiver il y à 100% de chance que la laine de verre se soit tassée et qu'il y un gros pont thermique. Dans tous les cas 10cm de laine de verre ne te permet pas plus de 1h30 heures de déphasage. Tu connais maintenant au moins une source de chaleur de cette pièce.

Maintenant pour ton analyse thermique, pour avoir des informations pertinente il faut que la bâti soit à l'équilibre thermique avec un delta de température d'au moins 10° entre l'intérieur et l'extérieur. Donc top c'est de le faire venir vers 8h et que tu n'ais pas ouvert les volets avant... Les prestations et donc les prix sont très variable. Pour info pour une bête étude thermographique sans rapport mais qui me sert à faire un devis c'est 0€. Une étude thermographique avec rapport et simulation dynamique des améliorations proposées, c'est 500€ minimum en fonction de la complexité du bâtiment. Si tu te sens loue une camera thermique et nous pourrions traiter ton cas sur ce forum à titre d'exemple pour les membres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, yaute a dit :

Vu l'année de construction, tu as déjà de la chance d'avoir de la laine de verre entre les briques et les plots. Si tu es dans une région ou la temp est régulièrement sous les -5°C l'hiver il y à 100% de chance que la laine de verre se soit tassée et qu'il y un gros pont thermique. Dans tous les cas 10cm de laine de verre ne te permet pas plus de 1h30 heures de déphasage. Tu connais maintenant au moins une source de chaleur de cette pièce.

Maintenant pour ton analyse thermique, pour avoir des informations pertinente il faut que la bâti soit à l'équilibre thermique avec un delta de température d'au moins 10° entre l'intérieur et l'extérieur. Donc top c'est de le faire venir vers 8h et que tu n'ais pas ouvert les volets avant... Les prestations et donc les prix sont très variable. Pour info pour une bête étude thermographique sans rapport mais qui me sert à faire un devis c'est 0€. Une étude thermographique avec rapport et simulation dynamique des améliorations proposées, c'est 500€ minimum en fonction de la complexité du bâtiment. Si tu te sens loue une camera thermique et nous pourrions traiter ton cas sur ce forum à titre d'exemple pour les membres.

je vous remercie pour le conseil et  votre proposition, ma maison est rectangulaire et de plein pied en Charente maritime , environ de Saintes, je vais me renseigner pour trouver une caméra thermique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La canicule a été exceptionnellement intense et longue, avec des nuits restant tièdes. Je crois que c'est pour ça que tu as eu plus chaud cet été, pas en raison de ton isolation. Pour éviter d’emmagasiner de la chaleur il serait sans doute bon d'envisager une isolation par l'extérieur, surtout si la laine de verre  qui isolait tes murs c'est tassée. Opération à effectuer à l'occasion d'un ravalement sans lésiner sur l'épaisseur car ce n'est pas l'isolant qui coute mais la main d’œuvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Hybridex a dit :

La canicule a été exceptionnellement intense et longue, avec des nuits restant tièdes. Je crois que c'est pour ça que tu as eu plus chaud cet été, pas en raison de ton isolation. Pour éviter d’emmagasiner de la chaleur il serait sans doute bon d'envisager une isolation par l'extérieur, surtout si la laine de verre  qui isolait tes murs c'est tassée. Opération à effectuer à l'occasion d'un ravalement sans lésiner sur l'épaisseur car ce n'est pas l'isolant qui coute mais la main d’œuvre.

je l'avais envisagé mais le cout , en plus des combles, était trop important malgres les aides; une entreprise m'avait proposé une isolation par l'intérieur moins chère mais pas convaincu

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, sined17 a dit :

je l'avais envisagé mais le cout , en plus des combles, était trop important malgres les aides; une entreprise m'avait proposé une isolation par l'intérieur moins chère mais pas convaincu

Tu as eu raison de ne pas être convaincu. L'isolation par l'intérieur est moins efficace et reste chère si on ne la réalise pas soi-même.

Pour lutter contre la canicule j'avais pensé à une solution simpliste. Comme j'ai une cuve de récupération des eaux de pluie, j'arroserais mon toit avec cette eau . L'eau s'évaporant ferait baisser la température, l'eau ruisselant retournant dans la cuve par les gouttières. Mais je n'ai finalement pas eu besoin de tester la solution. Sinon un réservoir en plastique pour la récup de l'eau et une petite pompe ne représentent pas un gros investissement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Hybridex a dit :

Tu as eu raison de ne pas être convaincu. L'isolation par l'intérieur est moins efficace et reste chère si on ne la réalise pas soi-même.

Pour lutter contre la canicule j'avais pensé à une solution simpliste. Comme j'ai une cuve de récupération des eaux de pluie, j'arroserais mon toit avec cette eau . L'eau s'évaporant ferait baisser la température, l'eau ruisselant retournant dans la cuve par les gouttières. Mais je n'ai finalement pas eu besoin de tester la solution. Sinon un réservoir en plastique pour la récup de l'eau et une petite pompe ne représentent pas un gros investissement.

c'est une idée et en plus tu récupères de l'eau chaude mais bon faut la filtrer; sinon en stoppant la VMC entre 13H et 19H j'ai constaté une stabilisation de la température, comme on vit beaucoup dehors ce n'est pas gênant.

Je me demandais si faire l'isolation par l’extérieur sois meme ne serait pas intéressant mais plus d'aide par contre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 14 minutes, sined17 a dit :

Je me demandais si faire l'isolation par l’extérieur sois meme ne serait pas intéressan

l'isolation par l'extérieur est la meilleure, c'est la seule qui permet de traiter les ponts thermique sur l'existant

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, sined17 a dit :

c'est une idée et en plus tu récupères de l'eau chaude mais bon faut la filtrer; sinon en stoppant la VMC entre 13H et 19H j'ai constaté une stabilisation de la température, comme on vit beaucoup dehors ce n'est pas gênant.

Je me demandais si faire l'isolation par l’extérieur sois meme ne serait pas intéressant mais plus d'aide par contre

 

Pourquoi filtrer?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Hybridex a dit :

Pourquoi filtrer?

si l'on veut l'injecteur dans un circuit d'eau chaude, j'ai une douche solaire pour la piscine, c'est incroyable la vitesse de chauffe , la aussi il y a moyen a récupération

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...