Jump to content
Révolution Energétique
Bernard

Petits problèmes amusants d'économie d'énergie

Recommended Posts

Une des recommandations données ça et là en matière d'économies d'énergie dans un ménage, consiste à ne pas laisser le chargeur d'un smartphone branché dans une prise de courant lorsque l'appareil est rechargé. Un tel chargeur contient en effet un transformateur qui consomme de l’électricité, y compris lorsque le chargeur n'est pas connecté à un appareil (ou lorsque la charge de l’appareil connecté est terminée). J'ai même un jour entendu à la radio un ministre belge citer cet exemple pour inviter les citoyens à faire des économies d'énergie.

A côté de cela on voit régulièrement des automobilistes à l'arrêt laisser tourner leur moteur thermique, par exemple pour faire fonctionner le chauffage ou la clim (ou tout simplement par paresse).


Alors je vous propose un petit problème amusant : à votre avis, pendant combien de temps faut-il laisser tourner à l'arrêt le moteur d'une voiture (diesel ou essence) pour gaspiller la même quantité d'énergie que celui qui laisse le chargeur de son smartphone branché pendant toute une nuit (8 heures) alors que la charge est terminée. 
Je vous laisse réfléchir. Qui sera le premier à trouver la bonne réponse ??

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

la consommation d'un chargeur moyen , a vide est de l'ordre de quelques miliWatt

un moteur thermique au ralenti consomme environ 1litre par heure au minimum

on, considère qu'il y a 12kWh d'énergie dans un litre de gas-oil

le rapport est de l'ordre de 1 pour 1 million

le temps est donc de moins  millième d'heure

 

mais c'est un ministre qui le disait, 

si les ministre avais des connaissances dans ce domaine , ça se saurais depuis longtemps

 

mais sur le fond , il a raison, l'énergie la plus facile à économiser, est celle qu'on utilise pas , quelque soit la quantité

 

Edited by gepeliste62

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bernard a dit :

pendant combien de temps faut-il laisser tourner à l'arrêt le moteur d'une voiture (diesel ou essence) pour gaspiller la même quantité d'énergie que celui qui laisse le chargeur de son smartphone branché pendant toute une nuit (8 heures) alors que la charge est terminée. 

Au pif, je dirais ... quelques secondes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Avec un chargeur USB 1A récent, à vide, mon appareil de mesure (inadapté aux très faibles consommations) me donne une valeur quasi nulle, dans son intervalle d'erreur. Donc forcément négligeable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La  bonne réponse à la question posée est : 0,72 secondes


En Europe, un règlement de 2009 relatif aux exigences d’écoconception des alimentations externes d'appareils électroniques fixe à 0,3 W la « consommation électrique hors charge » maximale des petits chargeurs. Mais selon les chiffres du Lawrence  Berkeley National Laboratory, un chargeur de smartphone branché à vide consomme en moyenne (selon les marques et les modèles) 0,26 W. Donc, en une nuit de 8 heures un tel chargeur consomme environ 2 Wh.

 

Selon les experts, une voiture thermique dont le moteur tourne à l'arrêt consomme environ 1 litre par heure (gepeliste62 était dans le bon). Or un litre de diesel contient 11,1 kWh d'énergie et 1 litre d'essence 9,4 kWh. Prenons une moyenne de 10 kWh.

Donc en 1 heure, une voiture dont le moteur thermique tourne à l'arrêt consomme en moyenne 10.000 Wh, soit 5000 fois plus que le chargeur branché à vide pendant une nuit.
Une rapide règle de 3 vous permettra d'établir que cette voiture et cet automobiliste un peu irresponsable gaspillera en moins d'une seconde la même quantité d'énergie que celui qui laisse son chargeur branché à vide pendant une nuit.

 

Par cette petite démonstration je voulais vous sensibiliser aux ordres de grandeur des économies d'énergie, des émissions de gaz à effet de serre et à nos comportements en la matière. Beaucoup d'entre nous se donneront bonne conscience par quelques comportements qu'ils jugeront suffisants pour apaiser leurs scrupules, sans se poser trop de questions : trier ses déchets, éteindre les lumières en quittant une pièce, débrancher son chargeur lorsque le smartphone est chargé, etc. Ils ne se rendent pas compte que ces petites mesures, certes utiles et nécessaires, c'est vraiment peanuts par rapport à d'autres comportements et habitudes beaucoup plus énergivores, beaucoup plus émetteurs de CO2 et donc beaucoup plus néfastes pour la planète (ces comportements je ne vais pas les lister .... vous les connaissez ....).

 

CECI ETANT DIT, ATTENTION .... je ne veux pas dire par là qu'il n'est pas utile ou même nécessaire de débrancher un appareil électronique non utilisé, au contraire. Même si à l'échelon individuel, le gaspillage, ou à contrario, l'économie d'énergie est minime, il faut la multiplier par le nombre d'appareils utilisés dans un ménage et le nombre de ménages concernés dans le pays, voire dans le monde. Il faut savoir que tous les appareils électriques "en veille" qui restent donc continuellement sous tension (TV, radio, ordinateur, routeur internet, percolateur, four à micro-ondes, ...) continuent à consommer de l'électricité. Une consommation certes minime (en général de quelques milliwatts à maximum 1 watt), mais qui par leur multiplication (entre 15 et 20 appareils dans chaque ménage) devient significative. 
Selon l'Ademe, débrancher ou couper l'alimentation de tous ces appareils en veille permettrait d'économiser 10 % de sa facture d'électricité. Et à l'échelle de la France, si tous les Français adoptaient ce comportement, cela permettrait de se passer .... de 2 réacteurs nucléaires.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les calculs et les détails, l'énergie est vraiment un domaine où on a très peu d'ordres de grandeur et c'est ce qui rend le sujet difficile à traiter pour le grand public. On est tellement habitué à avoir ce qu'on veut en appuyant sur un bouton qu'on ne se demande pas comment ça fonctionne.

 

Comme on le disait dans le topic sur Linky, un appareil qui mesure la consommation et qui permet de la visualiser de façon simple est un vrai plus pour commencer à réaliser ce qu'on utilise, et trouver des gisements d'économies. Vous mentionnez jusqu'à 1W pour un appareil en veille, notre table de cuisson à induction consomme 30W (!) quand elle est éteinte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De plus c'est au ralenti que le moteur est le plus polluant. C'est vrai qu'il est essentiel de se rendre compte des ordres de grandeurs. mais sur ce forum personne ne laisse tourner abusivement son moteur au ralenti.

Je vous propose un autre problème amusant: Il fait plutôt frais dehors. On veut  maintenir 19° dans une pièce éclairée par un double vitrage de résistance 0,5 W/m²x°C et de surface 2m². à partir de quelle température extérieure est-il préférable de fermer les volets (résistance supplémentaire 0,25 W/m²x°C) et d'utiliser l'éclairage électrique (Diode de 20 W)? On suppose  qu'il n'y a ni vent ni apport solaire.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/08/2019 à 01:58, LapinCretin a dit :

notre table de cuisson à induction consomme 30W (!) quand elle est éteinte.

Quelle marque et modèle qu'on ne l'achète pas. Ça me parait une anomalie.

Mais méfiance sur le forum Que Choisir un intervenant avait trouvé une consommation record de 132 W. Avec une telle consommation la plaque devrait être perpétuellement chaude. D'après lui ce serait finalement une erreur, une histoire de puissance réactive que je ne comprends pas très bien. Si @gepeliste62pouvait m'expliquer ça m'intéresserait beaucoup.

D'autre part la règlementation, toujours selon le forum Que Choisir, limiterait la consommation autorisée en veille à 1 W

https://forum.quechoisir.org/consommation-en-veille-d-une-table-a-induction-t180669.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Hybridex a dit :

De plus c'est au ralenti que le moteur est le plus polluant. C'est vrai qu'il est essentiel de se rendre compte des ordres de grandeurs. mais sur ce forum personne ne laisse tourner abusivement son moteur au ralenti.

Je vous propose un autre problème amusant: Il fait plutôt frais dehors. On veut  maintenir 19° dans une pièce éclairée par un double vitrage de résistance 0,5 W/m²x°C et de surface 2m². à partir de quelle température extérieure est-il préférable de fermer les volets (résistance supplémentaire 0,25 W/m²x°C) et d'utiliser l'éclairage électrique (Diode de 20 W)? On suppose  qu'il n'y a ni vent ni apport solaire.

entre 13 et 14°C d'écart soit entre 5 et 6 °C dehors

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Hybridex

en effet ces chiffre me font penser à une lecture de l'intensité qui a été multipliée par la tension sans tenir compte du facteur de puissance , le fameux cosinus phi

surtout que pour mesurer une puissance aussi faible avec un contrôleur grand public, c'est sur que l'erreur sera énorme, d'autant que pour la veille c'est souvent a base d'alimentation par condensateur donc le cos phi est proche de 0

donc rassurez vous, vos appareils en veille consomme très peu, ce n'est pas une raison pour ne pas les débrancher lorsqu'ils ne sont pas utilisé

 

 

 

Edited by gepeliste62

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, gepeliste62 a dit :

entre 13 et 14°C d'écart soit entre 5 et 6 °C dehors

 

Chapeau pour la rapidité

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/08/2019 à 21:18, Hybridex a dit :

Quelle marque et modèle qu'on ne l'achète pas. Ça me parait une anomalie.

C'est une Whirlpool de 2010. Et effectivement, il me semble que les "petits" capteurs d'intensité pas chers mesurent simplement l'intensité dans le tableau électrique et multiplient par 220 ou 240 pour avoir des W.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai aussi une Whirlpool de 2012, elle consomme aussi environ 80W en veille. Aucun voyant allumé, plaque froide, pas de bruit. Par habitude, nous coupons le disjoncteur de la plaque à la fin de l'utilisation. 80W ~= 80 euros par an.

Sans plus d'information de la par de Whirlpool, j'ai mis cette consommation sur les détecteurs de T° sous la plaque et la partie sensitive des boutons...Sans aucune assurance que cela provienne de là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Locus a dit :

J'ai aussi une Whirlpool de 2012, elle consomme aussi environ 80W en veille. Aucun voyant allumé, plaque froide, pas de bruit. Par habitude, nous coupons le disjoncteur de la plaque à la fin de l'utilisation. 80W ~= 80 euros par an.

Sans plus d'information de la par de Whirlpool, j'ai mis cette consommation sur les détecteurs de T° sous la plaque et la partie sensitive des boutons...Sans aucune assurance que cela provienne de là.

80W à vide, la plaque serais toujours tiède

déjà 8W ce serais la sensation de froid en mettant la main dessus qui disparais

0,8W me semble une valeur "normale"

tu a donc u  gros soucis dans tes mesures

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour valider, je regarde l'information du compteur Landy de la maison, après extinction de la plaque, la puissance instantanée descends de 80W. Au ré-enclenchement de la plaque, elle monte à plus de 100W et descends à 80W après ~ 5 secondes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/09/2019 à 10:31, Locus a dit :

Pour valider, je regarde l'information du compteur Landy de la maison, après extinction de la plaque, la puissance instantanée descends de 80W. Au ré-enclenchement de la plaque, elle monte à plus de 100W et descends à 80W après ~ 5 secondes.

 

ne pas confondre les Watts et les VA, la différence c'est le cosinus phi

dans les alimentation de veille , c'est fréquemment un, condensateur qui a un cosinus phi proche de zéro

petite question pour précisé ta mesure: plaque totalement froide et ventilateur éteint ou plaque chaude ventilateur en marche?

les 80W pour les ventilo serais parfaitement normal

 

 

Il y a 22 heures, LapinCretin a dit :

Après quelques recherches rapides, il semble effectivement qu'il y ait une grande différence entre les VA mesurés par les pinces ampèremétriques et les W facturés... La conso réelle serait donc bien plus faible.

 

Par exemple : https://forum.quechoisir.org/consommation-en-veille-d-une-table-a-induction-t180669.html

même réponse que ce dessus

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plaque est froide, aucun ventilateur, plus utilisée depuis la veille. Je me base sur l'affiche de mon compteur, ecran No 4 du Landis Gyr.

En 2012, nous avons complètement rénové notre RdC avec l'installation d'une nouvelle cuisine. La surconsommation, je l'ai constaté au bout de 2 jours sur mes stats de la domotique, moins d'1/4 d'heure pour trouver que c'était la plaque qui consommait autant.

A part un autre utilisateur sur un forum qui se plaignait de la consommation en veille de son induction, je n'ai jamais trouvé ce qui fait que la plaque consomme autant en veille.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je suis dans le même cas (environ 100VA de veille sur une plaque Whirlpool), et la réponse finale sur le forum de QueChoisir est correcte. Perso, je coupe totalement l'alimentation de la plaque après utilisation (et refroidissement) pour éviter cette perturbation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Locus a dit :

La plaque est froide, aucun ventilateur, plus utilisée depuis la veille. Je me base sur l'affiche de mon compteur, ecran No 4 du Landis Gyr.

En 2012, nous avons complètement rénové notre RdC avec l'installation d'une nouvelle cuisine. La surconsommation, je l'ai constaté au bout de 2 jours sur mes stats de la domotique, moins d'1/4 d'heure pour trouver que c'était la plaque qui consommait autant.

A part un autre utilisateur sur un forum qui se plaignait de la consommation en veille de son induction, je n'ai jamais trouvé ce qui fait que la plaque consomme autant en veille.

 

une piste de la consommation excessive 

l'alimentation de veille est , contrairement a la manière classique basse consommation, est restée sur le transfo d'alimentation standard

ce serais donc une énorme erreur de conception

mais , meme sur ce transfo, a vide le cosinus phi est aussi proche du zéro

ce sont des VA que vous mesurez, pas des Watts 

100VA x 0,01( cos phi) = 1W

ce sont les Watts qui sont facturé chez les particulier, pas les VA

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/09/2019 à 12:42, gepeliste62 a dit :

une piste de la consommation excessive 

l'alimentation de veille est , contrairement a la manière classique basse consommation, est restée sur le transfo d'alimentation standard

ce serais donc une énorme erreur de conception

mais , meme sur ce transfo, a vide le cosinus phi est aussi proche du zéro

ce sont des VA que vous mesurez, pas des Watts 

100VA x 0,01( cos phi) = 1W

ce sont les Watts qui sont facturé chez les particulier, pas les VA

 

 

Avec le linky, ça n'a pas changé? j'ai entendu dire qu'il comptait les VA et non les Watts, ce qui a obligé certains foyers a passer a l'abonnement superieur chez leur fournisseur d'energie..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Langevint a dit :

Avec le linky, ça n'a pas changé? j'ai entendu dire qu'il comptait les VA et non les Watts, ce qui a obligé certains foyers a passer a l'abonnement superieur chez leur fournisseur d'energie..

légende urbaine des anti linky

il plus probable que ces personnes dépassais souvent l'abonnement et que leur disjoncteur de branchement étais plus ou moins défectueux, il ne disjonctais plus

en réalité , si leur installation aval est hors normes, ils étais et sont toujours en danger

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 8/4/2019 at 10:31 PM, Bernard said:

Une des recommandations données ça et là en matière d'économies d'énergie dans un ménage, consiste à ne pas laisser le chargeur d'un smartphone branché dans une prise de courant lorsque l'appareil est rechargé. Un tel chargeur contient en effet un transformateur qui consomme de l’électricité, y compris lorsque le chargeur n'est pas connecté à un appareil (ou lorsque la charge de l’appareil connecté est terminée). J'ai même un jour entendu à la radio un ministre belge citer cet exemple pour inviter les citoyens à faire des économies d'énergie.

A côté de cela on voit régulièrement des automobilistes à l'arrêt laisser tourner leur moteur thermique, par exemple pour faire fonctionner le chauffage ou la clim (ou tout simplement par paresse).


Alors je vous propose un petit problème amusant : à votre avis, pendant combien de temps faut-il laisser tourner à l'arrêt le moteur d'une voiture (diesel ou essence) pour gaspiller la même quantité d'énergie que celui qui laisse le chargeur de son smartphone branché pendant toute une nuit (8 heures) alors que la charge est terminée. 
Je vous laisse réfléchir. Qui sera le premier à trouver la bonne réponse ??

Ce n'est pas pour ça qu'il faut s'empêcher de faire une bon geste.
D'une part, même si ça parait dérisoire, c'est toujours ça de gagné et d'autre part, en le faisant, on montre l'exemple (à vos enfants, à vos proches ou même dans la rue si vous faites un geste écolo), les gens finiront par reproduire ces gestes, vous impulsez une démarche bénéfique qui va s'amplifier au fil du temps.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...